Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur

Vos avis

Retrouvez sur cette page les avis nominatifs des internautes sur le projet. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l’aide du menu déroulant, la thématique qui vous intéresse.
Var , Le Castellet,

M. Bonifay

Dévaster une nouvelle fois l’environnement pour un projet aux bénéfices citoyens faibles me semble peu opportun dans un contexte environnemental fragile qui aura des conséquences néfastes pour tous. Contre ce projet.

Var , Saint-Cyr-sur-Mer,

M. Brisset

Je suis totalement CONTRE l’aménagement du Terminus RER à Saint-Cyr sur mer.
Je veux préserver l’aspect village et les petites routes de campagne reliant les divers quartiers qui concourent au « Bon Vivre » dans cette commune.
Je veux conserver son attractivité touristique et son offre diversifiée d’activités « nature ».
Saint-Cyr est entourée par la commune de La Cadière dont l’habitat s’étend à ses limites, ce qui a pour effet d’augmenter le trafic (pour accéder aux infrastructures et service de proximité) déjà saturé aux horaires scolaires et en période estivale. L’afflux de population aux heures de pointe pour prendre le RER conduira à l’asphyxie si toute la voirie n’est pas reprise (les bords en restanque seront englouties dans le béton ou s’affaisseront).
STOP à la bétonisation. Protégeons nos terres agricoles comme elles - même nous protègent des inondations.
NON au déplacement de la gare actuelle, elle suffit aux saint-cyriens ; le désenclavage des communes Sud Sainte-Baume se faisant grâce aux bretelles d’autoroute (de Saint-Cyr, de La Cadière, de Bandol et depuis le 21 décembre de Sanary).
La cadence aux heures de pointe va affecter tous les habitants (ceux proche du remblais, comme ceux plus loin dans la plaine ouverte où le son propage sans atténuation) de nuisances visuelles, sonores, environnementales, sans parler de la durée du chantier et des travaux la nuit.

Var , Saint-Cyr-sut-Mer,

N. Godefroy

Je souhaite le choix de la gare terminus à Saint Cyr sur mer

Var , Sanary-sur-Mer,

O. Thomas

Je suis favorable à l'implantation de la future gare RER sur la commune de Saint-Cyr-sur-Mer.
Ce choix de Saint-Cyr-sur-Mer est vital économiquement pour l'agglomération Sud-Sainte-Baume.

La ville de Saint-Cyr-sur-Mer doit être le terminus pour l'ouest Var mais il faut que cette implantation ne porte pas atteinte aux terres agricoles labelisées AOC Bandol. Dans le cas ou la préservation des terres AOC ne serait pas possible, il conviendrait de choisir comme terminus la gare de La Ciotat.

Var , Toulon,

P. Leroy

Bonjour,

Je pense qu’il est très important que la gare terminus soit la plus à l’ouest possible pour permettre à un maximum de personnes d’utiliser le RER Toulonnais et diminuer ainsi le traffic routier complètement à saturation aux heures de pointe.

Je plaide donc pour le choix de la gare de Saint-Cyr comme choix de gare terminus des RER Toulonnais. Le choix va impacter sur le long terme, la différence de budget ne doit pas intervenir par rapport à un choix aussi important.

Mais pourquoi concevoir les 2 voies centrales comme des voies terminus ? Si elles étaient raccordées à l’ouest aux deux voies principales, elles pourraient permettre le dépassement des trains omnibus Marseille <-> Toulon par les trains plus rapides. Il me semble que ce petit rajout ne devrait pas changer énormément le budget.

Il pourrait aussi être intéressant de permettre que les 2 voies fret de Saint-Cyr soient utilisées par les trains passagers pour des dépassements. Cela rajouterait des possibilités de dépassement qui sont un vrai souci pour le cadencement rapide des trains.

Sur le plus long terme, il serait aussi intéressant d’aménager une ou deux voies centrales en gare de Sanary pour permettre encore plus de dépassements entre trains rapides et trains plus lents.

J’espère en tout cas que ce projet essentiel se concrétisera au plus vite,

Philippe Leroy
Conseiller Municipal de Toulon en Commun

Var , Bandol,

S. Zito

En 2020, nous nous étonnons que de Marseille à Toulon, que 3 quais de gare soit ceux d'Aubagne, Cassis, La Ciotat, soit à peu près à la même auteur que le trains en gares ,pour toutes les autres gares 7 environ, il y a entre le quai et le train une première marche de 40 à 60 cm , donc les handicapés sont discriminés de prendre les trains, les vélos, les poussettes et valises sont dans le même embarras dans une région qui se revendique touristique, l'accueil en train repousse des le départ des Marseille ou Toulon, un peu honteux, non ? Enfin chaque année au week rend du 15 aout, vous avez l'habitude de mettre des trains avec 2 voitures seulement contre 4 habituellement... Encore une façon de faire fuire les touristes, un des week rend les plus chargé en transport, les voyageurs sont donc entassés comme du betaille , la seconde guerre mondiale est finie depuis plus de 70 ans... J'ai vu des personnes âgées et handicapés coincés debout entre des valises et un velo... Il faudrait réfléchir un peu au traitement des voyageurs, touristes qui restent vos clients.

Var , Solliès-Pont,

C. Macaigne

Je pense que la gare augmentée de la Pauline va créer une nouvelle cause d'embouteillages montres, dans une zone commerciale déjà saturée par l'implantation de l"'Avenue 83".
Il sera bientôt plus simple d'aller faire ses courses à Nice qu'à Toulon ou Hyères !

Var , Saint-Cyr-sur-Mer,

C. Pagan

Avantage

L'amélioration du trafic des ter afin que plus de monde bénéficie des transports est une bonne idée.

Inconvénient.
Perte d'emploi dans le secteur du pradeau
Accès routière inadapté pour la gare.
Prévisions de constructions d'immeuble supplémentaires alors que la population de la ville n'augmente pas.


Ce projet n'est pas adopté à une ville comme saint cyr avec des infrastructures déjà défaillantes.

Il faudrait déjà penser à une meilleur circulation des personnes.
L'accès à la gare de St cyr n'est possible qu'en voiture pas de bus.
L'été les touriste n'ont pas de moyens d'aller sur leur lieu de résidence. Ect..

Je vais au pôle mer tous les jours et je ne vois pas comment ce projet va ma faire abandonnée ma voiture.

Pourquoi ne fait-on pas un référendum local.?

Var , Sanaty-sur-Mer,

J-F. Rey

Ce projet nous paraît tout à fait fondamental pour diminuer significativement la circulation automobile.
L'extension de la ligne jusqu'à la gare de St Cyr nous apparaît alors vraiment souhaitable.

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca,

M. Harrison

ARGUMENT CONTRE LA LOCALISATION D'UNE STATION TER SUR LE SITE CANNES LA BOCCA SICASIL
Je suis résident du Royal Palm et je suis contre la décision de transférer la station TER de Cannes La Bocca vers le site SICASIL. Pour commencer, la concertation et décision entre le site SICASIL et le site PIERRE SEMARD n'a pas été correctement communiquée à l'ensemble des riverains proches du SICASIL qui sont concernés par cette situation. Par conséquent, le choix et la décision n'ont pas été correctement discutés et n'ont pas pris en compte nos opinions, de sorte que le vote et la décision n'ont pas été équitables.
La localisation de la station TER sur le site SICASIL est erronée pour les raisons suivantes:
• Le site proposé de SICASIL n'est pas dans une friche isolée ou dans un site industriel éloigné, il est situé immédiatement entre 2 résidences de plus de 100 appartements chacune, Royal Palm et Cannes Midi.
• La gare existante de la Bocca est beaucoup mieux située, plus pratique et plus efficace pour les plus grandes communautés au cœur de La Bocca et mieux connectée aux lignes de bus et aux infrastructures existantes. Il semble que les communautés locales de la Bocca, les populations locales qui utiliseront le plus la station, n'ont pas non plus été consultées! La population locale de la Bocca devra se rendre plus loin au SICASIL, y compris en voiture, ce qui contredit l'argument environnemental et de commodité.
• Les quais de la gare SICASIL seront situés immédiatement sous les fenêtres de nombreux appartements des communes du Royal Palm et de Cannes Midi, entraînant ainsi une augmentation significative du bruit et de la pollution de l'air. Les résidents locaux ne pourront pas profiter de leurs balcons, terrasses ou de l'air frais. Les voies ferrées du site PIERRE SEMARD seraient situées plus loin des bâtiments concernés les plus proches, à 80 mètres.
• Le double vitrage des fenêtres des bâtiments voisins n’est pas une solution acceptable, juste ou appropriée car il réduira considérablement la jouissance par les résidents locaux de leur environnement, ce qu’ils ont le droit légitime de faire.
• L'accès à la gare SICASIL depuis le boulevard du Midi va générer plus de trafic automobile pour les dépotoirs et les parkings, entraînant ainsi une augmentation de la pollution atmosphérique et sonore, et plus de danger pour les piétons et les vélos sur ce qui est déjà une route dangereuse. Il n'y a pas de piste cyclable ni de passerelle suffisamment large.
• Il apparaît que la station SICASIL serait en zone inondable.
• Le site SICASIL n'est pas bien situé pour les touristes, les festivaliers ou les congressistes pour accéder au centre de Cannes. Le site n'est pas non plus proche de l'Université ou du Film Hub de La Bastide Rouge, il est à plus de 4 kms. Le site SICASIL semble un choix bizarre.
• Je pense que la SNCF a d’autres meilleurs sites pour une future gare TER, de taille et d’orientation suffisantes, et ce serait une meilleure solution pour tous les résidents locaux, pour des raisons environnementales et pour les nombreux visiteurs du centre de Cannes et de ses principaux sites touristiques. Il semble que le choix du site SICASIL soit une décision paresseuse basée sur l'hypothèse que les résidents locaux n'ont pas d'électricité locale, ne se plaindraient pas et pourraient être ignorés.
• La station SICASIL endommagera gravement la valeur des propriétés voisines, sans faute de leur part.
• A-t-il été envisagé d'enterrer les voies SNCF afin d'améliorer la sécurité et l'environnement immédiat.

Cliquez ici pour consulter la pièce-jointe.

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :