Vos avis

Retrouvez sur cette page les avis nominatifs des internautes sur le projet. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l’aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.
Alpes-Maritimes , Cannes,

Avis de J-P.Matha

La Région PACA et plus particulièrement l'Est du Var et les Alpes Maritimes jusqu'à Monaco est la région de France la plus mal desservie du territoire alors qu'elle est la 2ème région la plus touristique !!!! Comment a-t-on pu en arriver là ? Ne parlons pas de Nice à plus de 5 heures de Paris !!!

1- La ligne Cannes-Nice-Monaco devrait fonctionner comme une ligne de métro parisienne avec des fréquences de passage notablement accrues et une ponctualité comparable à ce qui existe déjà ailleurs en France;

2-Il faut une 2ème ligne pour désengorger le réseau existant, vraisemblablement en grande partie souterrainne,  mais pourquoi la faire passer par Sophia Antipolis avec une gare TGV. Il n'y a pas de réseau routier de concentration. Il faudrait alors plusieurs stations de métro implantées dans un espace de détente !! Je ne vois pas la nécessité de créer des gares tant au Bouillides, au Fugueiret qu'aux Bréguières car il faut un réseau routier de concentration qui n'existe pas. Si on veut le construire on va détruire le dernier Parc de loisirs qui existe dans la région !!!

3- Il faut créer une gare TGV à Cannes la Bocca sur l'emplacement de la gare de marchandise (24 ha). A partir de là on peut créer la 2ème ligne souterraine. La population de la Bocca et la municipalité sont favorables à cette solution qui peut s'inscrire dans le cadre de la rénovation de la ville. Par ailleurs, l'autoroute A8 passe à proximité, dispose d’un échangeur et peut jouer le rôle de concentrateur moyennant quelques aménagements. La mer, à côté, confère un mode de transport supplémentaire par voie maritime. La gare TGV à cet emplacement pourrait avoir une esthétique digne du 21ème siècle !!!  Pourquoi n'a-t-on pas envisagé cette solution qui tombe sous le sens ?

4- Pour la desserte de Sophia Antipolis, compte tenu du relief, il faut développer un réseau de bus à hauts niveaux de service entre Nice TGV et Cannes TGV et, ponctuellement, un système de téléphériques.

J'espère que mes arguments seront compris et pris en compte. Je vous prie de recevoir Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Alpes-Maritimes , Le cannet,

Avis de J.LANTERI

Ce projet de ligne nouvelle est incohérent, inutile, coûteux. Dans l'exposé des motifs sur le site, il est fait état du désenclavement de la région et il est tenté de démontrer la necessité de cette ligne pour la desserte locale. C'est contradictoire. Certes, la région peut paraître enclavée,mais ce n'est certainement pas une voie ferrée qui va solutionner le problème. Et cette voie ferrée n'apportera pas du tout de solution aux déplacements locaux, bien au contraire. Au niveau local, seul un maillage par des lignes de bus peut aider à améliorer la situation. Ce projet est extrêmement coûteux et le bilan coût-avantage sera largement défavorable . Que sont 30 minutes de gain de temps sur Nice Paris face au coût ? Comment ce projet sera-t-il financé , Le Secrétaire d'Etat au Transport ayant déclaré qu'eu égard à l'endettement de la SNCF il ne serait plus financé aucun projet, il n'est pas question qu'au prétexte d'un développement de la région ce projet ci soit financé par les collectivités locales ! A tout le moins, si cette ligne est créée, ce qui, encore une fois n'est pas souhaitable, il faut penser les gares de telle façon à améliorer la rentabilité . Or la gare aux Bréguières, sur le territoire de Mougins serait une catastrophe économique et environnementale . Trop loin des besoins de Sophia Antipolis qu'il est question de desservir, ses coûts induits rendent le projet irréaliste : coût social (expropriations et expulsions), coût financier (infrastructures de desserte ) coût environnemental (atteinte au parc départemental de la Valmasque . Non à la ligne nouvelle ! Non à la gare aux Bréguières !

Alpes-Maritimes , Antibes,

Avis de J.Robert

Comment se fait-il qu'aucun batiment du quartier de Saint Philippe (Biot) n'apparaisse sur les cartes des habitations impactées? Encore vérifié ce jour: de nombreux batis (pas que des maisons…) donnent directement sur le golf (traversé par le tracé Fugueiret), l'avenue de Roumanille (coupée par le tracé du Fugueiret), la Brague (Viaduc) et le plateau des Soullieres (transpersé par le tracé du Fugueiret)... Malgré une mise a jour honteusement tardive (qui n'est qu'un aveux de la SNCF que la concertation s'est faite sur des données truquées, alors meme que les habitants avaient soulevé ce sujet en Octobre, cf. les verbatims), le nombre d'habitants impactés est toujours largement sous-estimé. Et encore faudrait-il compter des habitants et non des "maisons" (certains batis etant des immeubles, et les maisons sont parfois sous-divisées en apartement)... Contre le projet!

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de M.CORNET

Je suis CONTRE ce projet de ligne ferroviaire car: - Montant prévisionnel des travaux énorme, avec risque fort que cette évaluation soit sous estimée. - Durée des travaux et impact pour les résidents trop important. - Risque écologique: Sur Biot, risque de toucher rien de moins que les nappes phréatiques! - Projet qui ne répond pas aux problématiques de notre territoire (à Sophia-Antipolis les entreprise sont sur une surface étendue et vallonnée et les personnes travaillant sont en très grandes majorités des habitant de communes périphériques non desservies par cette nouvelle ligne). - Solution proposée de conception trop ancienne ne tenant pas compte des avancées technologiques. Pourquoi ne pas finir de tripler la ligne existante et la moderniser pour augmenter le flux de train? Ce que vous nous proposez n'est pas satisfaisant.

Bouches-du-Rhône , Aubagne,

Avis de M.REA

Les Lignes à Grande Vitesse sont injustifiables aujourd’hui d’un point de vue économique, démocratique et environnemental. Nous soutenons des solutions différentes : modernisation, entretien, fiabilisation et optimisation du réseau actuel. La modernisation des lignes existantes permettrait d’atteindre plus de 95 % des objectifs du projet LGV pour seulement 1/5e de son coût, tout en sécurisant les voies et en limitant les nuisances. C’est la seule solution objectivement finançable qui permette de faire face aux perspectives de trafic les plus ambitieuses, améliore le service rendu à une majorité d’usagers et corresponde au plus prés aux attentes des habitants de notre région.

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de M.Tassi

Non à ce projet ! Nuisances sonores, détérioration des espaces de Biot et de ses alentours, beaucoup d'argent dépensé  pour si peu de bénéficie à l'arrivée ! Projet insensé !!!

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de O.Cuchet

Madame, Monsieur, Nous vous prions de bien vouloir enregistrer notre désapprobation concernant le projet LN-PCA (Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur) proposant une ligne mixte TGV-TER entre Cannes et Nice avec une nouvelle gare à Sophia Antipolis. Nous estimons que la concertation organisée n’a pour unique objectif que la validation du projet choisi par SNCF Réseau. La concertation est justement prévue par la loi pour vérifier l'opportunité du projet auprès de citoyens concernés et sa poursuite ou non, sous forme d'enquête publique. SNCF Réseau prétend que le projet est « une décision de l'État » : ce qui est sans fondement ! Le luxueux document d’information remis à plusieurs centaines d’exemplaires par SNCF Réseau aux habitants concernés, nous est apparu avant tout révélateur de l’esprit de cette concertation. En effet, SNCF Réseau se base, dans ce document, sur une carte IGN datant de plusieurs années ! Ceci ne permet aucunement de mesurer l’impact de ce projet sur les nombreuses constructions apparues depuis l’édition de cette carte. Qui plus est, l’étude des habitations affectées ne tient absolument pas compte des nuisances sonores et vibratoires des trains circulant à grande vitesse, en aérien ou en souterrain, et qui sont susceptibles de se propager bien au-delà des quelques zones colorés identifiées sur les cartes figurant au dossier. A ce titre, la variante OM1 qui semble privilégiée induira immanquablement des nuisances importantes à la zone les Issarts / La Rine / lotissement du grand bois sur la commune de Biot, entraînant une dévalorisation importante des biens immobiliers, sans qu’aucune indemnisation ne soit semble-t-il envisagée. Pour nous, ce projet ne répond pas aux problématiques de déplacements dans notre région, seul un ratissage fin en réseau pourrait répondre aux besoins de déplacement des 50% d’actifs, vivant aux abords de la technopole de Sophia Antipolis. L’implantation d'une nouvelle gare ne pourrait qu’aggraver les conditions de circulation sur le plateau de Sophia du fait des allers-venues de nombreux véhicules. Des solutions d'avenir sont certes à étudier aux vues de l’augmentation constante du trafic routier dans notre région mais l’amélioration du réseau SNCF existant devient une priorité car il affiche toujours des retards ou des annulations de passages de dernière minute. Ce projet repose sur une vision obsolète, initiée 1989 ! Comment nous déplacerons nous dans 30 ans, quelles organisations de travail et de transport seront apparues d’ici là ; télétravail, optimisation de la 3ème voie littorale, TRAM, etc… Sur le plan environnemental ce projet aurait des conséquences catastrophiques sur notre région : dégradation de 4 parcs départementaux, de 2 zones classées Natura 2000 impact sur les cours d'eau classés, mise en péril de nombreuses espèces protégées. Conséquences inévitables et dégradation d’un patrimoine historique et de nos paysages remarquables, dépréciation du patrimoine immobilier, pollutions visuelles, sonores et vibratoires. Une importante imperméabilisation des sols en amont de la Plaine de Biot augmenterait le débit des cours d'eaux se jetant dans la Brague et aggraverait le risque d'inondation sur la partie basse de la commune de Biot avec les conséquences que nous avons connues fin 2015. Concernant le chantier en lui-même ; la durée des travaux est estimée à 8 ans, période durant laquelle les transports des déblais du chantier nécessiteront le passage d’une noria de camions avec une fréquence de passage toutes les 10 minutes. Les conséquences en termes d’empreinte carbone seraient considérables en plus des nuisances. Il n’est pas possible aujourd’hui de savoir quelle serait la destination finale de ces remblais. Sur un plan économique : Ce projet de 4,2 Milliards d'euros, (certainement plus en final), va à l’encontre des recommandations de la Cour des comptes et du Sénat qui ont préconisé un arrêt complet des projets de ligne nouvelle et ceci en raison des 44 milliards de déficit affichés par SNCF réseau. Et que dire de l’impact sur les finances publiques nationales et régionales pour de nombreuses années et de l'impact négatif à long terme sur l'activité touristique et le secteur immobilier. Nous dénonçons l'attitude de SNCF Réseau durant la concertation qui argumente l'intérêt du projet global en ignorant les questions concrètes en lien avec la faisabilité, les impacts et se réfère à des études qui sont suffisantes pour proposer les tracés mais pas assez pour garantir le passage en souterrain! De plus, rien ne garantie qu’en dernière minute et pour des raisons budgétaires, le tracé souterrain ne se transforme tout bonnement en tracé aérien ! Sincères salutations. Olivier Cuchet Françoise Cuchet et leur quatre enfants NB : le 28/12/2016, nous apprenons que SNCF Réseau vient de réactualiser sa carte IGN, à l’avant veille de la date butoir !

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de O.LESCANE

Je suis contre ce projet qui méconnait les enjeux économiques et environnementaux de notre région. le tracé ne dessert que des petites communes (ce qui obligera ensuite les passagers à se déplacer en voiture) et affectera durablement un secteur du département jusqu'alors préservé. Alors même que ce tracé aurait toute sa place à coté de l'autoroute ou des voies ferrés existantes sans créer de véritables nuisances supplémentaires pour un coût beaucoup plus raisonnable que le projet présenté.

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de P.Pasquet

Je suis formellement CONTRE ce projet Qui va détruire l ÉCOLOGIE ,etCOÛTER TRÈS CHER !!!! Continuons les travaux entamés pour la 3 eme voie de notre ligne existante,privilégions le bus tram ou BHNS Et arrêtons de massacrer le peu d espaces verts qui restent dans la région !

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de P.Sorreaux

NON à ce projet Enjeu financier démesuré par rapport au bénéfice espèré sans compter l impact écologique qu il pourrait occasionner ! Destruction de la faune et flore ...nappe phréatique .. Nuisances sonores ,nuisances visuelles...laissons à nos enfants une CÔTÉ d AZUR!!!!

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Infos sur le projet

Suivez l’actualité sur le compte twitter

 

Recevez l'actualité par mail en vous abonnant à la newsletter

Stay informed - subscribe to our newsletter.

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :