Vos avis

Retrouvez sur cette page les avis nominatifs des internautes sur le projet. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l’aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.
Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de S.CANESSA

C'est un projet au coût exorbitant qui ne reglera d'aucune façon le problème d'accés sur le site de Sophia antipolis mais qui bien au contraire si il se faisait impacterait la region d'enormes nuisances par ses travaux demesurés ( va et vient de camions donc plus de pollution bruit etc ...mais aussi encore plus d' embouteillages pendant les travaux D'autant plus que le projet engage l'argent public nouus ne pouvons accepter qu'il soit utilisé à mauvaise escient

Bouches-du-Rhône , Aubagne,

Avis de S.Ginoux

Nous ne voulons pas de ce projet qui va engloutir des dizaines de milliard d'euros (nos impots) pour un bénéfice très intertain, des impacts sur l'environnement non maitrisés, et tout ceci aux dépens des améliorations des petits transports du quotidien. Nous voulons des solutions de proximité, ces grands projets pharaoniques sont dépassés !

Alpes-Maritimes , Nice,

Avis de S.Martel

Non à ce projet trop cher, sans rentabilité ni même utilité démontré, et traumatisant pour les parcs et la nature de Sophia !

Alpes-Maritimes , Antibes,

Avis de S.Talon

NON A LA LIGNE NOUVELLE! Le dossier n’était pas assez ficelé pour réaliser une concertation honnête! Cartes anciennes ayant faussée les débats et même le texte de certaines pétitions (oui la pétition ayant circule sur le trace du Fugueiret se base sur le mensonge de l’absence d’impacts pour les habitants). Couts globaux du projet non estimé (car ne prenant pas en compte ce qui reste à payer par les collectivités) Absence complète de réflexion sur l’intégration avec les autres modes de transport (le «on verra plus tard » n’est pas satisfaisant) Enfin, quand la SNCF réseau dit que les problèmes d’exploitation sur la ligne actuelle ne sont pas de son ressors, mais des exploitants (autre branche de la SNCF et région), cela signifie qu’ils ne proviennent pas des infrastructures… Commençons donc par mieux exploiter les ressources/infrastructures actuelles (un peu comme pour notre planète…) avant d’en créer de nouvelles !

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de T.Perrier

En fait de concertation, consultation, contribution ou autre con-...-tion, il s'agit une fois de plus de demander leur avis aux habitants des territoires concernés par les potentiels tracés puis de s'en affranchir. Au delà du désastre environnemental, des nuisances visuelles et sonores, je doute franchement de l'utilité d'un tel projet. Les arguments avancés par la SNCF manquent sérieusement de pertinence. En quoi, par exemple, des TGV utilisés par une une poignée d'usagers vont-ils désengorger une région saturée par des centaines de milliers d'automobiles ?

Alpes-Maritimes , Biot,

Avis de T.Perrier

En fait de concertation, consultation, contribution ou autre con-...-tion, il s'agit une fois de plus de demander leur avis aux habitants des territoires concernés par les potentiels tracés puis de s'en affranchir. Au delà du désastre environnemental, des nuisances visuelles et sonores, je doute franchement de l'utilité d'un tel projet. Les arguments avancés par la SNCF manquent sérieusement de pertinence. En quoi, par exemple, des TGV utilisés par une une poignée d'usagers vont-ils désengorger une région saturée par des centaines de milliers d'automobiles ?

Var , Sanary sur Mer,

Avis de V.Michelle

Je trouve lamentable que l'on dépense des sommes folles pour un projet aussi important, qui ne donnera pas un grand bénéfice aux éventuels utilisateurs. Je préfèrerais que ces sommes soient employées à moderniser le matériel existant et à l'embauche de plus de salariés, pour que les trains arrivent enfin aux horaires prévus.... D'autres part, je trouve vraiment dommage que l'on saccage des hectares de vignes ou d'autres terres pour ce projet, alors que cette ligne n'est pas indispensable. Dans ces périodes de restriction et d'économie difficile, d'autres projets sont certainement plus pertinents à mettre en œuvre.

Var , La crau,

Avis de A.ETIENNE

Non a se projet inutile , gaspillage de l argent du contribuable , destruction des espaces espaces verts dans notre région .

Bouches-du-Rhône , Aubagne,

Avis de C.Bérenger

Je suis fondamentalement opposée à ce projet, ainsi que toute ma famille. Les Lignes à Grande Vitesse sont injustifiables aujourd’hui d’un point de vue économique, démocratique et environnemental. Nous soutenons des solutions différentes : modernisation, entretien, fiabilisation et optimisation du réseau actuel. La modernisation des lignes existantes permettrait d’atteindre plus de 95 % des objectifs du projet LGV pour seulement 1/5e de son coût, tout en sécurisant les voies et en limitant les nuisances. C’est la seule solution objectivement finançable qui permette de faire face aux perspectives de trafic les plus ambitieuses, améliore le service rendu à une majorité d’usagers et corresponde au plus prés aux attentes des habitants de notre région. Nous refusons les nuisances liées à ce projet et la fin de notre qualité de vie.

Bouches-du-Rhône , Aubagne,

Avis de C.Dalmasso

est ce pensable qu'on puisse traverser une commune qui se trouve sur des eaux souterraines comme il y a à Aubagne. Déplacer des gens, des entreprises tout ça pour gagner un peu du temps, mais qu'est ce le gain de temps par rapport à toute la peine que les gens ont eu à construire leur maison. Réparer les lignes anciennes et que les voyageurs puissent prendre leur train sans avoir peur qu'il soit annulé ou qu'il ait du retard. Les milliards ne courent pas les rues quand on pense qu'on demande toujours de nous serrer la ceinture pour que d'autres puissent jeter l'argent par les fenêtres.

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Infos sur le projet

Suivez l’actualité sur le compte twitter

 

Recevez l'actualité par mail en vous abonnant à la newsletter

Stay informed - subscribe to our newsletter.

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :