Vos avis

Retrouvez sur cette page les avis nominatifs des internautes sur le projet. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l’aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.
Alpes-Maritimes , Cannes,

D. Joncquiert

A mon sens, il serait plus judicieux de donner la priorité à la réalisation de la ligne nouvelle à Grande Vitesse avec les infrastructures des gares TGV et les connections avec les différents modes de transport existants et de réserver le réseau existant du bord de mer au transport exclusivement local de l’Esterel à Nice,la plus dense,en utilisant un matériel plus léger,type tramway ou métro,entièrement automatisé,avec des stations plus nombreuses et des correspondances avec le réseau des bus,pour assurer le transport quotidien de proximité du plus grand nombre de personnes.

Alpes-Maritimes , Cannes,

F. Ponthus

Je fais suite au projet bien avancé sur le doublement des dessertes tgv et ter sur paca. Je suis concernée par ce projet car j’habite à 800 mètres de la gare de Cannes la Bocca. Un endroit exceptionnel avec la mer à 5 minutes à pieds. Alors je comprends la nécessité de repenser cette desserte. Sauf que la nature doit être respectée car comme vous le savez cette partie du tracé se trouve en zone inondable.
Alors je vous propose une solution pour cette LGV : un shuttel (tunnel) entre Marseille et Nice comme celui qui relie la France à L’Angleterre.
Je souhaiterai être contactée quant à ma suggestion.

Var , Evenos,

I. Jestin

Votre projet de ligne nouvelle LN ex LGV Marseille Nice, ne correspond pas aux besoins des habitants de la région Provence. Son coût est exorbitant et ne résoudra pas pour les Provençaux les problèmes de transports au quotidien. Les études dispendieuses que vous continuez de faire, pour l'élaboration de ce projet pharaonique et inutile aux habitants de notre région, démontre l'inconscience des responsables de ce projet.

Var , La Seyne-sur-Mer,

M. Vuillemot

En ma qualité de maire de La Seyne-sur-Mer, je vous prie de trouver ci-joint les liens vers deux contributions mises en ligne sur mon blog personnel, résultant d'échanges dans le cadre des instances de démocratie locale de ma commune :

- http://www.marcvuillemot.com/2019/07/exit-le-tramway-place-a-trois-modes-complementaires-train-super-bus-et-bateau-bus.html

- http://www.marcvuillemot.com/2019/07/rer-toulonnais-une-premiere-concertation-utile-a-la-seyne.html

 

Alpes-Maritimes , Cannes - La Bocca,

N. Guyomard

Bifurcation Cannes-Grasse : Dénivellation de la 3ème voie Marseille Vintimille


Un projet qui vise à améliorer le quotidien des usagers du TER ne peut pas se faire au détriment des riverains avec des PROJETS AU RABAIS :
• Pourquoi les cartes, nécessaires à la bonne compréhension de ces projets, n’ont-elles pas été mises en ligne avec le dossier de concertation ?
• Quelles sont les mesures qui seront prises contre les nuisances sonores ? Aucune référence au bruit dans les 77 pages du dossier.
• Quelles sont les mesures qui seront prises sur le rayonnement des câbles haute tension dont l’installation est prévue à 25 mètres des logements au lieu de 43 mètres aujourd’hui ? Nous subissons déjà le désagrément des grésillements continus, voire, ponctuellement des explosions.
• Pourquoi une tranchée couverte sur une centaine de mètres seulement et pourquoi ne pas prolonger ce terrier après fond de Veyre jusqu’au pont leader afin de protéger les résidences riveraines du bruit et des câbles haute tension ?

• La SNCF prévoie le doublement de la cadence des TER. Mais il faut aussi compter avec la cadence des TGV et des trains de FRET, l’ouverture de nos voies aux compagnies étrangères comme le THELLO, sur un réseau partiellement renouvelé et dont les matériaux utilisés n’absorbent pas les bruits comme cela a pu être fait dans d’autres régions.
• La SNCF réseau nous explique, page 15 du document sur « le bruit ferroviaire en questions et réponses » qu’entre 80 et 110 dB, nous ne pouvons pas suivre une conversation.
C’est exactement ce que nous subissons actuellement. Alors, avec le doublement de la cadence des TER, notre qualité de vie sera sérieusement dégradée.

• Une réflexion sur la VITESSE DES TRAINS devrait aussi être menée, pas plus de 50 km/heure lors du passage devant les résidences contre 100/110 km/heure actuellement.

LES IMPACTS NEGATIFS DE CES PROJETS :

• L’impact sur LA SANTE, outre les effets néfastes du bruit croissant, les câbles de haute tension qui ne seront qu’à 25 mètres seulement de nos logements.
• L’impact sur L’ENVIRONNEMENT avec la suppression de nombreux arbres centenaires et espaces verts.
• Sur le plan économique avec LA DEVALUATION DU FONCIER.

Renforcer une ligne littorale avec la menace du dérèglement climatique et la hausse du niveau de la mer ainsi que l’érosion des plages et les intempéries comme ceux d’octobre 2015 me semble faire preuve d’un MANQUE DE VISION A LONG TERME.

Les élus de la ville de CANNES vont-t-ils se satisfaire d’un projet de vision à court terme si peu ambitieux en sacrifiant une partie des administrés du littoral ouest ?
Les élus du département n’ont-ils pas l’ambition d’un HYPERLOOP ? (2 sites d’essais à Toulouse et Limoges)

Bouches-du-Rhône , Aubagne,

M. Massier

Je suis convaincue que la SNCF avance progressivement en procédant par phase pour arriver à ses fins : créer une quatrième voie entre la Penne sur Huveaune et Aubagne.
Personnellement concernée par une éventuelle expropriation , étant au bord de l’autoroute à Camp Major je ne peux que m’opposer à ce projet ( bruit, pollution etc. ..) surtout que mes parents avaient déjà été expropriés par rapport à la construction de l’autoroute et que sans pare bruit il y a beaucoup de nuisances.
Je suis vraiment déçue par nos politiques qui au dernier PLU ont approuvé une zone de 12 mètres frappée d’alignement . Je me demande à quoi sert une concertation si tout est décidé.
J’espère quand-même et je compte sur les politiques élus de la ville d’Aubagne et ceux de l’opposition ainsi que notre député pour s’opposer à ce projet comme il l'ont fait publiquement pour le projet LGV.
Avoir changé LGV en LN_PACA ne change en rien les conséquences.
Je considère que ce projet très coûteux n 'est pas d'utilité publique et ne va pas apporter de solutions pour améliorer les transports.
En espérant être entendue....

 

Alpes-Maritimes , Cannes,

F.Guérin

J'ai assisté aux 2 réunions de concertation des riverains qui se tenaient à Cannes les 26 et 27 juin 2019. Bravo, elles ont été bien organisées, on a pu s'informer des projets et on a pu débattre.

J’approuve pleinement qu'on mette la priorité des investissements sur les trains du quotidien, et pour cela qu'on veuille augmenter significativement la fréquence des trains entre Cannes et Vintimille. Je comprends que pour réussir ceci il faut augmenter le nombre de quais à Cannes-centre et Antibes, construire une nouvelle gare à Nice-St Augustin- Aéroport, transformer la bifurcation Cannes-Grasse, construire une nouvelle gare à Cannes -La Bocca (version Sicasil).

Tout ceci est logique, pragmatique et nécessaire.

En revanche, les délais de réalisation sont lointains (phase 2) pour une mise en service en ... 2032.

La saturation des voies routières est manifeste depuis au moins 20 ans, l'autoroute A8 est saturé aux abords de Nice tous les matins (8h-9h) et tous les soirs (17h-18h) des jours ouvrables sur des kilomètres !!

Un impact désastreux par les émissions de gaz à effets de serre (générées inutilement) et à l'encontre de la qualité de l'air que nous tous respirons.

En résumé, le train est le moyen de transport le plus propre, il génère très peu de nuisances sonores (en comparaison des autres moyens de transport), les projets qui nous sont soumis simplifieraient la vie quotidienne de milliers de personnes tous les jours pour se rendre à son travail, aux établissements scolaires, universitaires et de formation, pour des activités culturelles et/ou sportives. Il faudrait donc subir encore très longtemps la galère des transports du quotidien et attendre jusqu'en 2032 !! Cela semble bien trop éloigné ! Puisque la lutte contre le réchauffement climatique est enfin prioritaire, demandons que ces projets pour augmenter la fréquence des trains entre Vintimille et Cannes soient réalisés dès que possible pour une mise en service à l'horizon 2025.

Puissions-nous être nombreux à demander cela pour que les décideurs nous entendent !!!

Merci pour votre attention et votre soutien.

Alpes-Maritimes , Auribeau sur Siagne,

N.Lecrocq

Suite à la lecture du projet de la nouvelle ligne j'aimerais m'exprimer en faveur de la conservation de la gare de La Bocca qui est proche de celle du bosquet. En effet cette proximité des deux gares (plus de ligne ter) me permet de prendre plus facilement le train pour aller jusqu’à mon lieu de travail qui se situe à l’aéroport de Nice, et a était primordiale dans non choix pour prendre mon abonnement.

j'aimerais également pouvoir plus facilement stationner  mon véhicule à proximité de la gare.

Var , Sanary,

C.Kalak

Un dépôt de bilan des transports ferroviaires régionaux !

Quelle tristesse de voir une aussi belle région autant arriérée.

La thrombose est omniprésente et les transports ont complètement raté leur mutation depuis 40 ans.

Etant habitant de la région toulonnaise, je me limiterai à cette partie dans mon avis.

Le projet de RER toulonnais tel qu'il est présenté est complètement dingue.

Un RER de Ollioules (ou La Seyne) à Carnoules en bifurcation vers Hyères, sans augmenter le nombre de voies ?

Complètement inutile et dangereux.

Le passage des RER supplémentaires sans voie supplémentaire ne pourra être un projet viable et raisonnable. Ce réseau sera encore plus saturé et les gare "auto reverse" ne serviront pas à évacuer les trains régionaux encombrants, car trop éloignées les unes des autres.

Il n'y a qu'une seule solution raisonnable, c'est un RER La Seyne / Hyères avec la construction d'une voie supplémentaire (3ème) de La Seyne sur Mer à La Pauline.

De nouvelles gares RER devront être construites à l'Escaillon et Ste Musse.

Dans ce cas, le rôle de RER sera assuré et cela permettra d'augmenter encore les RER en heure de pointe.

Ces investissements doivent préparer l'avenir et non pas l'hypothéquer comme cela a trop souvent été le cas dans notre agglomération.

Var , Saint-Raphaël,

J. Berthelier

Au lieu de dépenser 2,5 milliards pour la gare souterraine de MARSEILLE, ne peut-on pas créer une LGV de LAMBESC aux ARCS. Cette solution éviterait le passage de tous les trains Côte d'Azur par Marseille et ferait gagner environ 2 heures pour la desserte des villes situées entre les Arcs et Vintimille.

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Infos sur le projet

Suivez l’actualité sur le compte twitter

 

Recevez l'actualité par mail en vous abonnant à la newsletter

Stay informed - subscribe to our newsletter.

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :