Vos avis

Retrouvez sur cette page les avis nominatifs des internautes sur le projet. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l’aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.
Var , Le Beausset,

P. Ursat

Cliquez ici pour consulter une réflexion sur une liaison "Centre Var- Gardanne-Aix TGV". Le tronçon Carnoules-Brignoles pourrait y être associé en cas de reconsidération du statut de cette ligne ( qui ne serait plus sous contrainte de l'armée).


Cliquez ici pour consulter une autre réflexion sur le projet RER , secteur Ouest Toulon. 

Bouches-du-Rhône , La Ciotat,

S. Pelestor

Bonjour,

Il est inimaginable de rester muet face à un au projet de la LGV qui ne servira à rien a part anéantir nos magnifiques collines.
C'est aberrant à une époque ou l'écologie est de mise pour l'avenir de nos enfants, de notre planète de voir de telle chose.
Je suis contre ce projet et la ligne qui doit dévaster le village du Beausset est minable, couteux.

Bouches-du-Rhône , Marseille,

S. Pizzo

Pour la création d'une halte ferroviaire à la Belle de Mai 13003

Cliquez ici pour consulter la pièce-jointe

Alpes-Maritimes , Cannes,

A. Mihalcescu

Non

Var , Le Beausset,

Anonyme

Bonjour,
Ce projet est d'un coût exorbitant, tant sur le plan écologique, avec le non-respect de toutes les recommandations de sauvegarde déjà faites (Natura 2000 et autres) que sur le plan humain (nuisances au cours des années de travaux, puis d'exploitation).
Tout ça pour un gain de temps dérisoire qui ne justifie nullement un tel gâchis, un tel, investissement.
Je suis rigoureusement hostile à ce projet.

Var , Sainte-Anastasie-sur-Issole,

Anonyme

Je pense que ce projet est une aberration, on va encore endéter la Sncf, avec un coût initial qui comme dans chaque projet va être largement dépassé.
Il serait souhaitable de moderniser les installations existantes (en finir avec ces ralentissements incessants), plus le temps passe plus les temps de parcours se rallongent. Il faudrait aussi mettre du matériel roulant neuf, que les rames soient entretenues.
Il faudrait envisager de réouvrir la ligne Carnoules Gardanne afin de désengorger les routes et ainsi avoir des effets bénéfiques sur l empreinte carbone. Tout cela pourrait se faire dans un avenir proche et les bénéfices se verraient rapidement et pas hypothétiquement dans 40 ans.

Alpes-Maritimes , Grasse,

B. Botazzi

Bonjour,
Après plusieurs hésitations et réflexions, je me permet de me m'exprimer sur ce sujet qui me tient à cœur,
Très attaché au train comme transport, je m'attriste au quotidien de son manque d'usage et de la politique menée dans notre pays à ce sujet,
concernant ce projet-ci, il y a beaucoup à redire, notamment sur la nécessité de mieux desservir la région PACA mais aussi de la préserver du bétonnage,
C'est pourquoi le projet dans son ensemble me parait fou ! Dans l'ensemble, je suis totalement contre l'idée d'une ligne nouvelle, surtout sous cette forme ! Mieux vaudrait un dédoublement de la ligne existante ou alors (et c'est possible au regard de l'histoire) desservir d'autres territoires que ceux déjà fortement impactés par l'urbanisation galopante en se servant d'autres tracés, comme l'ancien Central Var de la compagnie du Sud-France en reliant AIX à NICE, en passant par DRAGUIGNAN et GRASSE), ce qui permettrait à l'arrière pays de se développer (il n'y a plus d'espaces ou si peu sur la frange littoral) et d'orienter vers une évolution plus juste des territoires.
Concernant votre projet tel quel :
Pour la partie Alpes-Marmites, concernant les gares de Nice Thiers, Antibes et Cannes centre, il n'y a rien à redire, si ce n'est pourquoi attendre ce projet pour enfin développer ces sites ?
Pour la gare de NICE-TGV, il est bien dommage de supprimer la gare de Nice-Saint Augustin pour quelques mètres de déplacements, ce scénario ressemble au duo Perrache/Part-Dieu à LYON,ne faut-il pas en retenir les leçons ?
Pour la Bifurcation vers GRASSE, pareil, pourquoi démolir une gare qui existe, au profit de toujours plus de nouvelles constructions ? Seuls les quais et les voies peuvent se décaler afin que la ligne Marseille-Vintimille ne vienne pas marcher sur le BV existant, et afin que les trains stationne après la bifurcation, à ce titre, la variante 1 (le passage de la ligne Cannes – Grasse sous les voies
de Marseille – Vintimille) semble le plus sympathique et le plus simple,
Il est dommage également de ne pas prévoir dans ce projet une extension pour le fret en direction de GRASSE et de ses industries, la gare actuelle de GRASSE ayant été conçues moins efficacement que la gare PLM de l'époque...
Pour la Gare Cannes-marchandises, pareil, pourquoi le tri et le fret n'y ont plus d'importance ? Il apparaîtrait que pour les phases suivantes, cette gare pourrait être à nouveau transformé en gare TGV ? Pourquoi payer plusieurs gare sur un même site en quelques années ? et surtout, pourquoi une gare TGV si proche de celle de NICE, ce n'est pas l'esprit du TGV que de rapprocher les gares comme celles des TER ?
Concernant vos gares, il est étrange que les passerelles soit toujours décalées du BV et que ces derniers ne soient jamais centrés sur un axe majeur !
Bref, OUI à une modernisation de notre réseau, mais NON à une surenchère de béton, soyons pragmatiques et surtout sachons rester sobre dans nos projets.
Merci !

Alpes-Maritimes , Cannes - La Bocca,

C. Dubois

Riverain proche de la ligne CANNES-GRASSE, nous avons subi les travaux pendant 1 an pour la création d'une 2e voie à la gare du Bosquet. Depuis la réouverture il y a presque 2 ans, le bruit de l'aiguillage et du joint de dilatation est insupportable. Nous bataillons depuis plus d'un an et demi avec la SNCF pour obtenir une amélioration et aucun accord avec la SNCF n'a été obtenu. Et nous ne trouvons pas que la fréquentation de cette ligne ait augmentée. A quoi cela a-t-il servi ??? Nous avons perdu notre tranquillité pour rien. Nous demandons un mur antibruit pour réparer les dégâts... Alors, des travaux en plus, ça sera des nuisances en plus, sauf si la SNCF assume et met les moyens pour le respect de la tranquillité des riverains.

Bouches-du-Rhône , Marseille,

C. Margnat

Madame, Monsieur,
Je suis Christophe Margnat, président et propriétaire de la société Beuchat international. Notre siège et nos ateliers de fabrication sont situés 34 Avenue de Boisbaudran 13015 Marseille. J ai assisté à deux réunions publiques présentant le projet d entrée en tunnel à côté de notre site, zone de la delorme.
Sur les deux tracés, il y en a un qui entre en tunnel en limite de notre propriété.
Je suis très préoccupé par cette solution ou il a été évoqué aussi la nécessité de récupérer une partie de notre terrain. Si ce tracé est retenu nous n aurions plus d accès à l entreprise pour les véhicules et les poids lourds. Cela met évidemment en péril notre exploitation et la pérennité de l entreprise.
Si ce projet devait allé jusqu’à l expropriation de notre terrain, cela aurait des conséquences dramatiques.
Je souhaite rappeler que nous sommes une entreprise de 80 personnes , qui fête cette année ses 85 ans avec une position de leader sur son marché des sports sous marins en France, et plus de 65% de notre activité réalisée a l’international. Si nous comprenons l intérêt du projet pour la métropole, nous voulons alerter sur des choix qui mettraient en péril la pérennité d une entreprise, et ses emplois, et vous demandons d opter pour l autre tracé qui se tient plus loin de notre site et sans risque pour nos accès, et nous permettant de nous occuper de notre entreprise et de son développement.
Je vous remercie et je suis à votre disposition pour échanger et trouver des solutions,
Cordialement
Christophe Margnat

Je vous remercie

Bouches-du-Rhône , Marseille,

F. Michel

Cette Ligne Nouvelle constituerait à la fois un nouveau scandale financier et un massacre environnemental, pour un service rendu à la collectivité très réduit et au mieux dans... 40 ans !
Oui, il faut développer le service public ferroviaire et d’autres solutions sont possibles, moins coûteuses, qui respectent l’environnement et capables de répondre aux besoins de la population (à condition qu'elle soit réellement associée aux décisions !)

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Infos sur le projet

Suivez l’actualité sur le compte twitter

 

Recevez l'actualité par mail en vous abonnant à la newsletter

Stay informed - subscribe to our newsletter.

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :