Vos questions

Retrouvez sur cette page les questions posées par les internautes et les réponses apportées par le maître d'ouvrage. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l'aide du menu déroulant, la thématique qui vous intéresse.
Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Pourquoi entre 2018 et 2020 n’y a-t-il qu’un seul point de mesure supplémentaire, celui référencé PF6, localisé à l’est de la bifurcation dans la residence le MontMajour en juillet 2020 ?

En effet, en faisant une mesure nocturne (23h43) avec un sonomètre (au point 0,9 sur la cartographie de la page 22), Un train descendant de Grasse a été relevé à 75db alors que les normes se doivent d’être bien inférieures (Je tiens à votre disposition une video très éloquente, si vous le souhaite, de cette mesure dans laquelle on y voit le train et le sonomètre en action).

Doit-on solliciter le cabinet Lee Conseil en vue d’étayer et confirmer ces mesures ?

En ajoutant et approchant une deuxième voie, que comptez-vous faire pour ne plus avoir ses impacts négatifs sur la jouissance paisible de nos habitations ?

Je tiens à rappeler, que contrairement à ce qui a été dit, des trains sans voyageurs se déplacent à vive allure notamment vers 5 heures du matin bien avant les premiers trains avec voyageurs, sans compter ceux qui dépassent parfois les minuit…

Merci par avance

Réponse

Bonjour,

Le seul point de mesure datant de 2020 au droit de la résidence Montmajour s’explique par le fait qu’aucune mesure n’avait été faite à cet endroit en 2018 et qu’il a donc été nécessaire de compléter le dispositifs pour avoir un état initial sur l’ensemble des zones.

Au regard de la réglementation, le calcul des seuils de bruit réglementaire s’effectue sur le bruit moyen en périodes diurnes et nocturnes et non par rapport aux pics de bruit que vous pouvez constater au passage d’un train.

Comme indiqué dans le livret de la concertation, lors de la permanence et à l’occasion de la réunion publique, l’évolution des matériels roulants (Corail et fret) va permettre de réduire les niveaux de bruits au droit de votre propriété. Par ailleurs, le rapprochement d’une voie, sur laquelle passeront la moitié des trains de la ligne Cannes-Grasse, sera compensée par l’éloignement de la seconde voie, sur laquelle passeront l’autre moitié des trains.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Var , La Garde ,

Question

Bonjour,
Dans ce projet, quelles mesures vont-elles être prises pour limiter l'impact sonore, notamment pour les quartiers résidentiels proches de la VF (Sainte Marguerite, Pont de Suve...)? Et sous quel délai ?
Merci

Réponse

Bonjour,

Pour les secteurs entre Toulon et La Pauline situés à proximité des voies ferrées mais hors des zones de travaux du projet LNPCA (qui porte sur l’aménagement de la gare de la Pauline et la dénivellation de la bifurcation existante), les études acoustiques ont montré qu’il n’y avait pas d’effet induits nécessitant la mise en place de protection phoniques.

Les résultats de cette étude seront disponibles lors de l’enquête publique du projet dans le dossier d’étude d’impact.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Bonjour,

Pourquoi les durées de fermeture du PN1 et du PN2 augmentent de manière significative uniquement dans un sens (Marseille -> Estaque pour le PN1; Estaque -> Marseille pour le PN2) alors que les durées sont constantes pour le fret ?

Cdlt.

Réponse

Bonjour,

Les durées de fermeture des PN prennent en compte les arrêts dans la halte de St-André : la proximité des PN fait que tant que le train est en gare, le PN qu’il a devant lui doit resté fermé par sécurité.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes ,

Question

Résident à " CANNES - LES - PLAGES", face à l ' actuelle gare de La BOCCA, je devrais subir, si le projet se confirme après le résultat de l ' enquête d ' utilité publique, l ' inconfort des nuisances occasionnées par ce projet inutile et coûteux ( bruit, destruction de la gare,travaux d ' aménagement de la nouvelle structure...), et cela pendant de nombreuses années.
Lors de la réunion publique ( ZOOM et non publique) du 31 mars, la SNCF a fait part de ce que des indemnisations étaient prévues dans un délai rapide, avant le début des travaux et dans les conditions du marché.
Sur quelles bases, dans quelles conditions et quels sont les riverains pouvant prétendre à ces indemnisations ?

Réponse

Bonjour,

SNCF Réseau prendra en charge tous les préjudices directs, matériels et certains.

Concernant l’emprise du projet, au-delà de la valeur vénale des biens à acquérir déterminée selon les bases de données foncières locales (agences, notaires, impots) une indemnité accessoire de dépréciation du surplus restant de la propriété concernée pourra être versée. Si elle démontrée, elle est en général fixée à 10% de la valeur du bien restant. Elle est à appréciée à dire d’expert au cas par cas et sera payée à la signature de l’acte notarié du transfert de propriété.

La phase travaux peut également impacter les activités professionnelles, industrielles et/ou commerciales.

A la demande des riverains un observatoire comptable, désigné d’un commun accord, sera mis en place. SNCF Réseau prendra alors en charge les pertes de bénéfices ayant directement pour cause les travaux ferroviaires.

Au-delà de ces cas concrets, tout impact financier direct et démontré sera compensé par le maitre d’ouvrage.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

En tant que Président du SID je souhaiterais avoir réponse à ses questions suivantes :

Selon votre terminologie, le ruisseau font de veyre a connu des désordres importants lors des inondations du 3 octobre 2015, ainsi que celles du 2 décembre 2019, CF, texte et schéma en page 15 du livret.
Ce court d'eau qui prend sa source au belvédère de la Croix des Gardes dévale la colline "de la fontaine de veyre", pour se jeter dans la Méditérranée . Les précipitations du 3 octobre 2015 et du 2 décembre 2019 l'ont vu charrier sur tout son court, différent végétaux, objets constituants et encombrants dans son et hors de son lit naturel.
De ce fait, dès l'avenue docteur Picaud les embacles ont obstrué l'évacuation à la mer. Au vue des constats et des études réalisées après cette catastrophe, quelle est la hauteur en mètre envisagé pour le nouveau conduit/canalisation d'évacuation dénommé font de veyre ?

Au vue de la page 15 du livret d'information, comment doit-on entendre ou interpréter les travaux qui s'accompagne d'un élargissement de 2 mètres du passage souterrain au droit du ruisseau ?
Est-ce la largeur ou la hauteur?
Dans ces deux cas, le gabarit sous les voies actuelles nord et sud serait-il revue ?
Quel serait dès lors le gabarit de l'évacuation du vallon?
Sur quelle longueur précisément, quelle dimension aurait donc cet ouvrage?

Dans le cadre, de l'embouchure du vallon du devens, notamment avec le nouvel ouvrage réalisé par la CACPL en 2018 sur l'avenue Francis Tonner au droit de l'école Bocca Parc. Quelle est la nature et l'ampleur des améliorations de l'ouvrage hydraulique du Devens au vue des travaux envisagés à cette hauteur ?

Bien cordialement,

M.BOUZETIT
Président du SID

Réponse

Bonjour,

La gestion des risques d’inondation relève de la compétence de la CACPL, qui a obtenu en 2020 la validation d’un PAPI (projet d’aménagements de protections contre les inondations) consultable à l’adresse suivante : https://cannespaysdelerins.fr/wp-content/uploads/2020/08/Rapport-PAPI_Part1-1.pdf

Sur le Font de Veyre, le diagnostic hydraulique montre que :

L’ouvrage actuel sous la voie ferrée (4 m de largeur, 2m72 de hauteur) est suffisamment dimensionné pour la crue de référence du PPRI (11 m3/s).

L’ouvrage sous le Bd du Midi en théorie aussi, mais la présence d’une conduite d’assainissement réduit la capacité.

L’ensablement apparent de l’ouvrage routier est un phénomène normal sur tous les débouchés en mer : le sable est rapidement emporté à la montée d’une crue.

Le ponceau du Bd de la Mer est facilement submergé et constitue un obstacle.

Les débordements se produisent en amont, en-dehors de l’influence de l’ouvrage ferroviaire, vers la clinique notamment, et le chenal du vallon est plus étroit que l’ouvrage hydraulique.

Dans ces conditions, les principes retenus sont les suivants :

Dans la mesure où l’ouvrage doit être refait pour réaliser la tranchée couverte de la dénivellation, la proposition du maître d’ouvrage est de l’élargir à 6m en considérant que : -

  • Les ouvrages ferroviaires sont construits pour plus d’un siècle, et qu’il est pertinent de prendre des marges lorsque l’économie du projet le permet, ce qui est le cas ici ;
  • La connaissance hydrologique des vallons de Cannes reste à enrichir, et qu’il vaut mieux prendre des précautions, en particulier vis-à-vis du changement climatique
  • L’ouvrage joue aussi un rôle de passage piéton, que cet élargissement favorisera.

Comme il s’agit d’une mesure de précaution, il n’y aucune raison de demander aujourd’hui la reprise de l’ouvrage du Bd du Midi : il sera élargi seulement lorsque des travaux s’avèreront nécessaires.

Il est proposé d’adapter le Bd de la Mer pour éviter que son franchissement du Fond de Veyre fasse obstacle.

L’ouvrage ferroviaire sera donc refait à 6 m de largeur, 2,72 m de hauteur et de 11,8m de long.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

En tant que Président du SID, je souhaiterais obtenir un éclaircissement sur les phénomènes météorologiques et la vigilance dont nous devons tenir compte pour un projet de tel ampleur.

En effet, la vigilance météorologiques couvrent plusieurs phénomènes : vent violent, orages, pluie, inondations, neige, vague submersion, canicule.

Quel est le dispositif de prévention alerte inondation prévu dans le cadre de ce projet tunnel ?

Ou sont les points de sécurité prévu concernant ce projet tunnel qui peut être concerné par le changement climatique ?

Cordialement,

M. BOUZETIT
Le Président du SID

Réponse

Bonjour,

SNCF Réseau a demandé au maitre d'œuvre la mise en place de capteurs d'alertes en cas de franchissement des seuils d'inondation, afin d'arrêter les trains avant qu'ils ne pénètrent dans les zones inondées.

A noter par ailleurs que dès la conception du projet, l’enjeu d’inondation est bien pris en compte en proposant des aménagements qui ne soient pas exposés au risque inondation. Ainsi, SNCFR prévoit des entrées de la zone souterraine implantées « hors d’eau » ; La configuration actuelle des installations ferroviaires et de ses abords facilite ce travail, la plateforme ferroviaire actuelle étant surélevée par rapport aux terrains avoisinants. Les murs de soutènement nord de la tranchée ouverte permettront à la voie de plongée tout en empêchant les arrivées d’eau dans la section en tunnel.

La vulnérabilité des installations envisagées face au risque de changement climatique est bien examinée, les résultats de cet analyse seront exposés dans l’études d’impact du dossier d’enquête d’utilité publique.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

En tant que Président du SID, je m'interroge sur le manque d'explication concernant le risque d'inondation dans le bassin de vie et plus précisément le Vallon de font de Veyre.

Vous n'avez émis aucune véritable solution, et avez abordé le problème des inondations à la Bocca en survolant le sujet alors qu'il est d'une importance vitale pour les habitants et les usagers.

Pour les usagers, quelle solution est envisagée pour l'évacuation du tunnel en cas de problème (inondation, feu, déraillement, collision) ?

Pour les habitants, quelle solution est envisagée en cas d'inondation comme celle de l'année 2015 ?
Pourquoi à ce jour nous n'avons pas plus d'informations sur les compétences multiples (des DTM, SMIAGE, CACPL, et autres organismes et cabinet d'étude hydraulique) ?

Ces questions majeures pour un développement du bassin boccassien sont importantes et méritent des études approfondies.

Cordialement,

M.BOUZETIT
Président du SID

Réponse

Bonjour,

Concernant l'évacuation tunnel en cas de problème, un cheminement piéton, doté d'une signalétique ad hoc, est prévu à l'instar de tous les ouvrages de même nature, afin de permettre aux usagers de sortir du tunnel.

Concernant les risques d'inondation, le cuvelage de l'ouvrage est prévu pour le maintenir hors d'eau. En outre, SNCF Réseau a demandé au maitre d'oeuvre la mise en place de capteurs d'alertes en cas de franchissement des seuils d'inondation, afin d'arrêter les trains avant qu'ils ne pénètrent dans les zones inondées.

Concernant les risques déraillements et collisions, ils sont évités par les systèmes de sécurité du réseau ferroviaire.

Concernant les risques d'incendie, le tunnel subira un traitement anti-feux, le rendant non inflammable.

Concernant les solutions envisagées pour protéger les habitants du quartier des inondations, cette compétence ne relève pas de SNCF Réseau mais de la CACPL. Vous en saurez plus sur les mesures envisagées par la CACPL en consultant son Programme d'Actions de Prévention des Inondations à l'adresse : https://cannespaysdelerins.fr/wp-content/uploads/2020/08/Rapport-PAPI_Part1-1.pdf

Les aménagements de la LNPCA sont conçus en respectant le principe de non aggravation du risque et seront soumis pour contrôle à concertation inter-services de l'Etat. Les études de conception ont pris comme référence la crue de 2015, considérée désormais comme la crue de référence. Sur la question plus spécifique de l'ouvrage du Font de Veyre, le projet va plus loin que la non-aggravation puisqu'il prévoit un élargissement de ce passage.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Bonjour,

Avez-vous réalisé une étude sur le potentiel du report modal entre le TER et les voitures ?
Pouvez-vous nous communiquer l'impact sur le trafic routier de St André de l'arrêt de la halte de St Henri pour la desserte des TER ?

Cdlt.

Réponse

Bonjour,

La halte de St Henri a été fermée il y a quelques années. L’impact sur la circulation routière n’a pas été mesurée.

Dans le cadre des études socio-économiques de la LNPCA, SNCF réalise des études de trafic permettant d'estimer le report modal des trafics routiers vers le ferroviaire, liés aux améliorations d'offres ferroviaires permises par le projet LNPCA.

La création de la halte de St-André permettra à un certain nombre de personnes, déjà usagers des transports publics, d’utiliser une gare plus proche de leur domicile ou de leur lieu de travail, et induira également le report de la route sur le fer d’environ 400 personnes par jour selon les études de trafic menées (soit de l’ordre de 300 à 350 véhicules / j de moins sur le réseau routier).

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Bonjour,

• Au niveau du square Morès :
- Quel est à ce jour le nombre de train par jour passant :
o sur la voie Cannes Marseille ?
o sur la voie Marseille Cannes ?

- Quel serait le nombre de train par jour passant suite au projet :
o sur la voie Cannes Marseille?
o sur la voie Marseille Cannes?
o sur la 3eme voie qui serait créée au niveau de la bifurcation Cannes Grasse (Marseille-Cannes)?

• Pouvez-vous me confirmer que les 2 grands palmiers situés près des voies de train dans le Square Mores seraient bien conservés dans votre projet?

• Qu’est-il prévu pour limiter le bruit de la 3eme voie au niveau du square Mores et de l’école bocca Parc ?

• Des riverains témoignent déjà du bruit supérieur lié aux aiguillages existants.
Comment pouvez-vous garantir que le bruit ne serait pas augmenté par la création d’un aiguillage au niveau de l’école Bocca Parc ?

Merci

Réponse

Bonjour,

Aujourd’hui, au niveau du square Morès, il circule un peu moins de 50 trains par jour et par sens.

A l’horizon du projet, le nombre de trains circulant sur Cannes-Marseille sera de 80 trains environ, sur la voie actuelle Marseille Cannes ce chiffre s’élèvera à 3 trains (trains de fret) et sur la nouvelle voie, il sera de 78 trains.

Les 2 palmiers du square de Morès sont proches de la zone chantier. Ils ne devraient pas être impactés ; les études ultérieures permettront de le confirmer, l’objectif étant de les conserver.

Les études et modélisations acoustiques montrent qu'à l'horizon du projet, les niveaux de bruit vont diminuer. Cette baisse s’explique par le remplacement des trains Corail par des trains plus récents et moins bruyants. Les trains fret seront eux aussi moins bruyants, grâce au remplacement progressif des systèmes de freinage en fonte des wagons par des matériaux composites.

Cela sera directement ressenti par les riverains, et les élèves de l’école, avec une diminution de la gêne au passage du train.

Globalement, que ce soit à l’horizon du projet LNPCA ou aujourd’hui, les niveaux sonores sont plutôt modérés, et respectent les seuils réglementaires.

La quasi intégralité des trains circulant en direction de Cannes et Nice circuleront sur la voie nouvelle, générant ainsi un bruit relativement limité. Les trains empruntant la voie déviée, générant un bruit plus important en raison de l'aiguillage seront très peu nombreux et circuleront à vitesse réduite. Il s’agit des 3 trains fret qui rouleront quotidiennement en direction de l’Italie.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Le quotidien NICE MATIN de ce jour (07/04/2021) dans son édition Métropole (NICE-CAGNES-VENCE) évoque la gare de Cagnes sur Mer et les propos de Monsieur Louis NEGRE, 1er édile de la commune par ailleurs président du GART (Groupement des Autorités Responsables de Transport) mais aussi de la FIF (Fédération des Industries Ferroviaires) au sujet de la capacité étendue (de 280 à 400 places) du parking de la "nouvelle gare multimodale" de la cité: "On va regarder ce qu'il va se passer ... Tout dépend si on obtient l'ERTMS." (sic). L'ERTMS système européen de gestion du trafic ferroviaire est "synonyme d'harmonisation de la signalisation et d'optimisation de la gestion du trafic" et donc d'accroissement de la robustesse du réseau. La "mise en place prioritaire" de ce dispositif sur la section Cannes/Grasse de la ligne Marseille <-> Vintimille a été confirmée par SNCF Réseau lors de la concertation de fin 2020 (réponse à question écrite sur ce même site) et le constat de la présence de personnel affectés à l'installation de cet équipement en gare de La Bocca Voyageurs laissent à penser que les travaux sont en cours. Est-ce bien exact ? quel est le calendrier précis à venir des phases temporelles et spatiales (20 km à équiper) de ce chantier ?
Quelle incidence l'exploitation de la ligne en journée a t elle sur le calendrier de déploiement ?
Je vous remercie par avance de la complétude de votre réponse circonstanciée et détaillée.

Réponse

Bonjour,

Le calendrier de l’ERTMS comme celui de la LNPCA dépend du financement des partenaires, en l’occurrence de l’Etat pour l'ERTMS.

Les travaux et essais ERTMS sont prévus entre mi-24 et mi-26.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :