Vos questions

Retrouvez sur cette page les questions posées par les internautes et les réponses apportées par le maître d'ouvrage. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l'aide du menu déroulant, la thématique qui vous intéresse.
Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Bonjour,
Dans la présentation de la réunion publique du 31/03/2021 page 36 : il a été montré une analyse de l’environnement sonore existant sur le secteur de la bifurcation.
Toutefois, ce document n’indique pas les mesures au niveau du Château de la Mer/Jardin Morès (zone cachée par le tableau de mesure)
Pouvez-vous nous communiquer à cet endroit: Château de la Mer/Jardin Morès
• les mesures récentes de Jour (6h-22h) et de Nuit (22h-6h) comme pour les autre zones indiquées dans votre tableau?
• les mesures au moment du passage du train ?
• les mesures estimées de votre projet pendant les travaux de Jour (6h-22h) et de Nuit (22h-6h) ?
• les mesures estimées dans votre projet après les travaux de Jour (6h-22h) et de Nuit (22h-6h) ?
• les mesures estimées au moment du passage du train après les travaux?

Par avance merci

Réponse

Bonjour,

Des points de mesure acoustiques ont été posés par notre bureau d’étude aux endroits stratégiques en 2018 permettant à la fois de caler l’ambiance initiale et le modèle acoustique. Il n’est pas nécessaire, pour qualifier cette ambiance acoustique préexistante de poser ces « micro » au droit de chacune des habitations puisque l’ensemble des données sont injectées ensuite dans un modèle numérique pour reconstituer en chaque point les résultats modélisés. En conséquence de quoi, aucune pose de matériel d’enregistrement sonore au niveau de la résidence Château de la Mer n’a été prévue.

Cependant, le point de mesure (PF1) le plus proche de votre habitation se situe à une centaine de mètres au nord-ouest de votre logement et montre les résultats d’enregistrements directs suivants :

  • - Niveaux de bruit mensurés de jour : 54,6 dB(A)
  • - Niveaux de bruit mensurés de nuit : 46 dB(A)

Les résultats de la reconstitution de cette ambiance acoustique préexistante par nos modèles numériques au droit de votre résidence (point 15N, 15S, 13N, 13,S) sont présentés en pièce jointe.

Comme attendu, les façades nord et sud de votre bâtiment ne sont pas exposées aux mêmes niveaux de bruit ferroviaire, les façades nord étant moins exposées aux bruits provenant de la ligne Marseille-Vintimille.

Si les niveaux de bruit en façade sud semblent correspondre à une zone d’ambiance sonore non modérée (niveau > 60 dB(A) la nuit), il est utile de rappeler qu’il s’agit des niveaux de bruit moyens maximaux aux étages les plus impactés. Des niveaux de bruit plus faibles, de l’ordre de 56 dB(A) sont calculés à d’autres étages de ces mêmes bâtiments.

Les mesures au passage d’un train ne sont pas utilisées en tant que telles dans nos calculs d’impact. En effet, les émergences ne sont pas considérées par la réglementation puisque c’est le cumul du bruit pendant une période donnée (diurne/nocturne) qui est considéré et qui doit être comparé à un certain nombre de seuils à respecter.

A toute fins utiles vous trouverez cependant, en pièce jointe, les différentes empreintes acoustiques en fonction du type de matériel roulant. Veuillez noter au passage le gain entre les trains Corail actuels et les Region2N prévus aux horizons du projet.

Il est impossible d’estimer l’impact acoustique avec précision en phase travaux. Cependant, comme présenté en séance, l’ensemble des entreprises travaux sont tenues de respecter un ensemble de prérogatives réglementaires :

  • - Réglementation des émissions sonores des engins et matériels utilisés sur les chantiers (arrêtés du 21/01/2004, du 12/05/1997 et 22/05/2006) ;
  • - Sanctions prévues par le code de l’environnement et le code de la santé publique si :
    • • Non-respect des conditions d’utilisation des matériels ;
    • • Absence de précautions appropriées pour limiter le bruit ;
    • • Comportements anormalement bruyants.

Il est envisageable également lors de cette phase travaux un certain nombre de mesures de réduction de l’impact.

A date, en prenant comme hypothèse de trafic les données disponibles en début d’année 2021, les résultats des modélisations acoustiques au droit de votre résidence sont présentés en pièce jointe.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Cliquez ici pour consulter la pièce-jointe

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Madame, monsieur, les schémas du tracé de la voie SNCF en sortie de la Gare ST CHARLES vers NICE ne sont pas suffisamment précis.
Je souhaite pouvoir consulter les plans et coupe détaillés représentant les parcelles
concernées par le tracé du tunnel souterrain qui passe sous le BD DE LA BLANCARDE, le bd LOUIS BOTINELLY, la TRAVERSE CAS 13004 MARSEILLE.
Je souhaite également connaitre les mesures qui seront prises pour préserver la solidité des sols.
Je vous remercie. CLT MB

Réponse

Bonjour

Aujourd'hui le tracé du tunnel n’est à ce jour pas entièrement figé et peu encore évoluer (en plan mais aussi en profondeur) en fonction des reconnaissances complémentaires (sondages, diagnostic bâti…) qui seront réalisées lors des études de détail après l’enquête publique (horizon 2021).

Les méthodes de creusement sont adaptées pour limiter les tassements en surface. Dans le cas de bâtiments très vulnérables SNCF pourrait être amené à réaliser des injections de compensations pour renforcer le terrain entre l'extrado du tunnel et les fondations des bâtiments.

La 1ère démarche étant d'adapter le tracé afin de contourner ces bâtiments.

Vous pouvez trouver des informations complémentaires dans le livret de concertation consacré à la gare de Marseille St Charles ou l'atelier consacré à la phase travaux sur le site internet de la LNPCA : https://www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/page/les-supports-de-la-concertation-20202021

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Pour les riverains de la gare et de la voie ferrée à St Marcel (13011 MARSEILLE) lieu dit le Petit Saint Marcel au nord de la 4ème voie pour mise en place de MURS ANTI BRUIT pour tous les habitants de la Route de la Valentine (13011 MARSEILLE). Ensuite quelles dispositions sont prévues pour protéger les habitants des bruits et les maisons des vibrations lors des travaux en majorité de nuit : Hébergement en hôtel ? Autres ? Dans le cas de maisons endommagées : fissures etc... quelles indemnisations ? Ensuite cette 4ème voie sera t elle exempte de tout impact vibratoire sur l'habitat riverain ? A la gare de St Marcel de nombreux entrepôts jouxtent les voies déjà existantes d'où la destruction de ces bâtiments or les entreprises propriétaires ou locataires ignorent totalement cet impact. Qu'avez vous prévu pour informer ces entreprises bien souvent à la marge de toutes préoccupations extérieures à leur train train ? Vous avez distribué des flyers semble t il à la gare de St Marcel mais AUCUN DE VOUS N A TRAVERSE LA VOIE FERREE A LA RENCONTRE DES HABITANTS LES PLUS IMPACTES SOIT CES FAMEUSES ENTREPRISES SOIT LES HABITANTS DE LA ROUTE DE LA VALENTINE. Aussi quand j'en parle autour de moi certains n'y croient pas et continuent leurs investissements. Quels impacts sur la valorisation financière de nos maisons ? Allez vous nous indemniser sur cette perte ?

Réponse

Bonjour,

Lors du Comité de Pilotage du 19 avril, le sujet de l'insertion de la 4eme voie dans le projet a été évoquée et une décision envisagée.

Dès que le compte rendu sera produit avec cette décision, il sera sur le site.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes ,

Question

Bonjour

- Puisque le projet prend en hypothèse que le trafic quasiment doublerait (~90 à ~162 trains/jour).
- Pourquoi seulement la 3ième et nouvelle voie longue d'au plus 1km (Ecole Bocca Parc eu Pont Leader) serait à réduction sonore?
- Pourquoi une requalification acoustique et vibratoire des 2 autres voies (côté bord de mer) n'est pas envisagée dans le projet (et en particulier la voie sud Vintimille ==> Marseille)?
- Avec un tel budget, on serait surpris que cela ne soit pas identifié.

Par avance merci pour votre retour

Réponse

Bonjour,

Comme indiqué lors de la réunion publique, tous les trains voyageurs venant de Marseille en direction de Nice emprunteront à terme la 3ème voie. Cette 3ème voie étant réalisée en tranchée couverte sur 500 mètres puis remontant progressivement au niveau des voies actuelles de part et d’autre de la tranchée, les riverains de ce secteur bénéficieront d’une réduction des nuisances sonores, voyant le trafic « en surface » au droit de leur résidence diminuer, in fine, de 4 trains par jour. A cela s’ajoute le remplacement et la modernisation des matériels roulants les plus bruyants (Corail et Fret) dont bénéficieront tous les riverains de l’axe Marseille-Vintimille.

Concernant l'état des voies existantes, un meulage régulier des voies permettrait de réduire le bruit de roulement, source principale des nuisances sonores. Toutefois, de telles interventions nécessitent des équipements, une logistique, des plages travaux, représentant un cout significatif. Etant donné que les niveaux de bruits avant intervention se situent sous les seuils réglementaires, de telles interventions ne sont pas justifiées par rapport aux gains qu'elles apporteraient.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes ,

Question

Bonjour,

- Le projet ne précise pas comment l'accès au bord de mer se ferait pour les riverains de la bifurcation pendant les travaux.
- Pourtant en tant que riverain ces accès sont indispensables à notre quotidien. Cela ne constitue pas un privilège mais un droit.
- Pourriez vous prendre en compte un maintien permanent d'un accès très proche entre Square Morès et Gare actuelle Cannes la bocca (pas via la Verrerie, pas Sémard, pas la passerelle Holiday Inn, Pas pont Leader) à la plage des Rochers pendant la période des travaux?

Par avance merci

Réponse

Bonjour,

A ce stade, il est prévu que les accès souterrains soient démolis en première phase des travaux pour être reconstitués en seconde phase.

Leur fermeture durerait donc entre 6 mois et 1 an. Ce phasage sera précisé après l’enquête d’utilité publique pour prendre en considération les attentes des riverains et usagers, sachant que des arbitrages seront nécessaires entre la période de fermeture de la ligne Cannes-Grasse, le maintien de la desserte de La Bocca et les nuisances pour les riverains. Nous prenons bonne note de votre demande.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes ,

Question

Bonjour

- Pourquoi aucun avis, contribution, question, participation à réponse de la ville de Cannes n'est détectable à ce jour de le site de la LNPCA? Outre une participation orale extrêmement limitée (quelques secondes) pendant la réunion Zoom.
- Y-a-t-il une concertation directe SNCF avec la mairie pour la session 2021? Ou aucun échange?
- Si c'était le cas, qui est le contact à la mairie de Cannes qui observerait et écouterait les avis, questions, inquiétudes, intérêts des boccassiens et cannois de l'ouest
- Ca fait actuellement très étrange d'avoir à se manifester en tant qu'individu isolé.

Par avance merci

Réponse

Bonjour,

SNCF Réseau a associé la Ville de Cannes à l’avancée de ses études, et de nombreux échanges ont eu lieu en amont de la concertation.

La ville de Cannes avait, en 2019, exprimé son soutien au projet, tant en réunion publique que par le biais d’un courrier.

La Ville de Cannes avait relayé en 2019 lors de la précédente concertation publique, et depuis lors de chaque atelier de travail avec la SNCF et l’ensemble des partenaires, le souci que les nuisances soient réduites au maximum dans l’intérêt des riverains.

L’ensemble des services de la Ville de Cannes sont mobilisés pour prendre connaissance et répondre aux inquiétudes et attentes des riverains.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Bonjour,
Je suis résidente au Château de la Mer.
Lors de la concertation publique la question de la troisième voie devant notre résidence avait été soulevée et, sauf erreur de ma part, l'enfouissement a été validé.
Je me pose plusieurs questions à ce sujet :
1) Le terrain nécessaire à l’enfouissement de la 3ème voie sera-t-il restitué ? Sera-t-il aménagé ? De quelle manière ? Aurons-nous toujours vue sur mer à partir du jardin ?
2) Notre douche et pédiluve à côté du belvédère actuel, seront-ils remis en place ?
3) Les pins et les palmiers seront-ils préservés ? ou remplacés ?
4) Notre accès au Parc Morès sera-t-il maintenu ?
5) L'accès souterrain du Parc Morès vers le bord de mer a-t-il été prévu ?
Merci d'avance pour votre réponse.

Réponse

Bonjour,

Il a été indiqué en réunion publique que la 3ème voie serait réalisée en tranchée et qu’elle se situerait à 6 mètres sous le niveau de votre jardin. Il a également été ajouté que des études allaient être engagées sur la faisabilité d’une couverture avec casquette de cette voie.

1/ Les études sont en cours, et permettront de définir les modalités de remise en état du terrain impacté par les aménagements, l’objectif étant de mettre en place un aménagement couvrant la voie et qui ne vienne pas dégradé la vue mer existante Le terrain dans lequel sera implantée la voie ne sera ni restitué ni réaménagé puisqu’il sera occupé par cette 3ème voie. Nous vous confirmons néanmoins que vous conserverez intégralement votre vue mer.

2/ Vos équipements douche et pédiluve seront remis en place.

3/ Les pins et palmiers seront préservés autant que possible. Si certains devaient être abattus, des mesures compensatoires (nouvelles plantations) seront mises en oeuvre.

4/ Votre accès au parc Morès sera maintenu.

5/ SNCF Réseau a proposé de remplacer l’accès souterrain vers le bord de Mer par une passerelle. Au vue de la concertation en cours, il semble que les riverains préfèrent conserver un passage souterrain. Celui-ci sera donc reconstitué Ce passage souterrain est en cours d’études, mais avec un décalage plus à l’ouest, ne pouvant être réalisé sous la voie en tranchée, encore trop profonde à cet endroit.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Bonjour le gros des travaux sur le secteur de la Pomme,Nous sommes plus de 30 ensembles d'appartements et de maisons demeurant au 21 avenue du docteur Heckel,quel serait l'impact sur les habitants concernant les NUISANCES sonores,les modifications de voiries ainsi que les travaux apportés sur la place? Cordialement

Réponse

Bonjour,

Vous n'êtes a priori pas concerné par les travaux de la 4ème voie entre la Blancarde et la Penne-sur-Huveaune.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes ,

Question

Je prends le train tous les jours, je suis donc un « pendulaire ». J’ai pris connaissance du montant des travaux pour la bifurcation qui concerne 550 000 voyageurs en 2020. Depuis le 6 avril mon train aller est annulé puis mon train retour et ceci tous les jours. Je suis condamnée à utiliser ma voiture parce que la SNCF annule les fréquences de train sûrement par manque de passagers -on se demande pourquoi! C’est un terrible gâchis car les trains sur l’axe les Arcs - Vintimille sont parfaits, les contrôleurs et conducteurs à l’écoute, c’est propre, sûr... Pourquoi ne pas régler les problèmes de gestion interne avant d’investir dans un mode de déplacement si peu fiable a ce jour ?

Réponse

Bonjour,

La SNCF ne peut pas supprimer de TER par manque de voyageurs en dernière minute, car il s’agit d’un trafic conventionné avec la Région Sud pour lequel elle doit assurer le service indépendamment de la fréquentation du train. En revanche en cas de travaux programmés sur l’axe, il est possible que le besoin pour réaliser des travaux ponctuels importants impacte la circulation du premier train du matin et/ou du dernier train du soir. Dans ce cas, SNCF Réseau informe les Entreprises Ferroviaires au minimum 3 mois avant pour que celles-ci puissent prendre des mesures vis-à-vis de la clientèle (information clientèle en gare et sur internet, mise en place éventuelle de services de substitution routière etc…). Ce qui n'a pas été le cas sur la période récente. Nous vous invitons donc à nous adresser les numéros des trains supprimés afin que nous puissions nous renseigner sur la cause de ces suppressions.

Quoi qu'il en soit, SNCF Réseau va s’attaquer au problème des suppressions de trains liées aux défaillances de l’infrastructure et en particulier à la signalisation. En effet préalablement au projet LNPCA, un autre projet dénommé HPMV (Haute Performance Marseille-Vintimille) de SNCF Réseau a prévu de supprimer la signalisation latérale arrivée à bout de souffle sur les axes Marseille-Vintimille, La Pauline-Hyères et Cannes-Grasse et de la replacer par de la signalisation européenne embarquée de dernière génération (du type ERTMS) permettant de fiabiliser l’exploitation sur l’ensemble de la ligne. La section Grasse-Cannes en sera également équipée. Une fois cette nouvelle signalisation mise en place, le projet LNPCA viendra améliorer l’exploitation de la ligne notamment en dénivelant la bifurcation de Grasse afin d’éliminer les problèmes de cisaillement des trains Cannes-Grasse avec ceux de la ligne Marseille-Vintimille.

Le cumul des apports de ces 2 projets devrait ainsi notablement réduire les suppressions de train pour défaillance d’infrastructure.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Mesdames, Messieurs,

J'ai beaucoup apprécié l’énergie déployée par le SID pour proposée une solution alternative au projet de dénivellation de la bifurcation Cannes Grasse.

Riverain potentiellement directement impacté par ces travaux selon le projet, je souhaite vivement comprendre pourquoi techniquement de manière justifiée la SNCF pense que cette solution n'est pas bonne.

J'ai entendu des points faibles cités mais aucune quantification claire de l'écart à l'acceptable n'a été formulée et sur quelles hypothèses de fonctionnement (quel référentiel technique et générationnel).

J'ai plus senti un rejet de principe qu'une étude fine.

Mon métier m'a appris à savoir faire mûrir une solution technique devenue crédible, sûre et fiable tout en assurant la performance en challengeant les "us et coutumes". De surcroît "design to cost" et "design to need" font partie de ma culture et je ne suis pas prêt à accepter que tous les cannois, azuréens, français, européens payent très cher une amélioration mineure pour un trafic devant quasi doubler.

Bref je vous demande d'être en copie de l'analyse de cette solution et de comprendre les critères d'acceptabilité, la mesure de la solution telle que présentée, les "show-stoppers" (=impossibilité techniques) s'il y en a.

Il y a 2 volets que j'identifie vus comme critiques (j'élague tous les autres aspects volontairement) :
- le service usager : fréquence, volume et débit.
- le support : installations matérielles, technologies de l'information et de la gestion de trafic.

J'y vois aussi une belle perspective de combinaison fructueuse avec les usagers supérieurs en latitude et altitude de la ligne (en arrivée ou en destination) pour que ce projet LNPCA soit une réussite globale préservant la qualité de vie et de transport tout en évitant nuisances et longue indisponibilité de service tout au respect de l’environnement.

Par avance merci

Réponse

Bonjour,

L’analyse de la solution proposée par le SID sera mise en ligne sur le site du projet dans les meilleurs délais. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

L'équipe projet

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :