Vos questions

Retrouvez sur cette page les questions posées par les internautes et les réponses apportées par le maître d'ouvrage. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l'aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.
Alpes-Maritimes , Biot ,

Question

La commune de Biot est particulièrement exposée aux risques d’inondations. Comment avez-vous pris en compte le risque inondation lors des études de la phase 1sur le territoire de la CASA ? Quelles sont les risques  de ce point de vue pour chacun des tracés ? Y a-t-il un tracé moins dangereux qu’un autre de ce point de vue ?

Sachant que je vis à Biot Village et que je travaille à Nice Cimiez en quoi ce projet va  t’il faire du bien à mes déplacements quotidiens ?

C.Pellegrino

Réponse

1/ Concernant le risque inondation, tous les secteurs en zone inondable ont été recensés et pris en compte à partir de l’Atlas des Zones inondables (AZI). A ce titre, des solutions techniques seront mises en œuvre, quel que soit le tracé retenu à l’issue de la concertation, pour éviter toute aggravation du risque inondation et garantir le fonctionnement de la gare.

Les études d’approfondissement qui seront menées sur la position de gare et le tracé retenus à l’issue de la concertation, permettront en effet de définir avec précision les aménagements et dispositifs nécessaires sur le plan hydraulique pour assurer une transparence et ne pas aggraver le risque. Elles seront menées en collaboration avec les services de l’Etat responsables (DDTM 06 et DREAL PACA) et le gestionnaire de la gare.

Vous pouvez consulter la matrice multicritère (http://flipbook.sncf-reseau.fr/lnpca-cahiers-fiches-secteurs#p=0) dans laquelle sont comparés l’ensemble des enjeux de chacun des tracés.

 

2/ Bien que, pour des trajets entre Biot village et Nice Cimiez, vous ne fassiez pas partie des premiers bénéficiaires du projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, celui-ci pourra néanmoins faciliter vos déplacements. Si vous souhaitez utiliser le train pour vous rendre à Nice Ville, vous pourrez, soit le prendre en gare de Sophia, avec un temps de parcours de 14 minutes, soit le prendre en gare de Biot, où vous aurez un TER toutes les 7 minutes, pour un temps de parcours de 22 minutes. Si vous souhaitez vous déplacer en voiture ou en bus, vous bénéficierez du report modal induit par le projet, qui prévoit 25 000 voitures par jour en moins sur les routes et votre temps de parcours s’en trouvera donc amélioré. 

Alpes-Maritimes , Biot ,

Question

Pouvez vous nous préciser les calculs permettant d'établir la rentabilité de la boucle azuréenne sachant que les intervenants SNCF Réseau ont annoncé lors des ateliers une rentabilité avoisinant les 4%

M.Zampetti

Réponse

Concernant la rentabilité de ce grand projet ferroviaire, c’est l’analyse socio-économique qui permet de la mesurer. Les hypothèses et méthodes de calcul de la rentabilité ont été définies par des experts en socio-économie et validées par l’Etat qui impose à toutes les entreprises publiques de réaliser ce calcul. Ce n’est que lorsque les résultats, contrôlés par l’Etat, atteignent un certain seuil d’avantages socio-économiques que l’Etat accepte le principe du projet et de participer à son financement. 

Ce seuil a été fixé de telle sorte que les avantages, qui ont pu être estimés en Euros, dépassent les dépenses totales pour la réalisation et l’exploitation du projet (certains avantages supplémentaires restent qualitatifs : aménagement du territoire par exemple pour une plus grande équité des populations vis à vis de l’accès à des transports permettant le développement économique et l’accès à l’emploi).

Ce calcul différentiel est réalisé sur une période de 50 ans au moins.

Classiquement, une partie du projet est autofinancée par les voyageurs qui paient leurs billets de train. Une autre partie est financée par une contribution des collectivités territoriales de la région. Une autre encore par des subventions de l’Etat issues des impôts de tous les contribuables français. Une première estimation, à laquelle vous faites référence, a été réalisée et le détail de ce calcul et les contributions des différents acteurs sont précisés dans l’analyse socio-économique du projet, et le bilan pour la collectivité.

 

Vous trouverez le bon niveau d’information dans les documents suivants, publiés et toujours disponibles sur le site internet du projet :

- La synthèse des études socio-économiques : http://www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/files/telechargements/medias/documents/lnpca_epeup_phase_1_synthese_etudes_socio_eco.pdf  

- le dossier de synthèse des études de phase 1, à partir du chapitre 7.6, pages 217 et suivantes : http://www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/files/telechargements/medias/documents/lnpca_epeup_phase_1_dossier_de_synthese.pdf  

- le dossier ministériel pour les sections de priorité 1 http://www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/files/telechargements/medias/documents/lnpca_epeup_phase_1_dossier_ministeriel.pdf

Alpes-Maritimes , Nice ,

Question

Projet de gare à l'aéroport de Nice: ce projet est une excellente idée toutefois...

Si vous projetez de créer une nouvelle gare à l'aéroport qu'en sera-t-il de la gare de St augustin? Cette gare est fort utile pour nombre de travailleurs (Cannes/Grasse/ Nice St Augustin/ Nice/ Monaco/Vintimille) ?

Éliminer cette gare ne risquerait-il pas d'isoler les habitants de cette partie de Nice?

Pourquoi ne pas projeter de construire un long tunnel avec passages et escalators, (suivant ainsi le même concept que celui de la gare de Monaco) et ainsi connecter cette station de l'aéroport  ?

M. Gar

Réponse

La halte de Saint-Augustin, telle qu’elle existe aujourd’hui, va être déplacée sur le site de la future gare de Nice Aéroport afin de bénéficier, sans attendre la réalisation du projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, des connexions avec la ligne 2 du tramway, l’aéroport, les bus et les parkings du site.

Il est à noter également que l’opération d’aménagement de la plaine du Var va faire du quartier de l’aéroport un nouveau quartier urbain de Nice.

La mise en service de cette gare déplacée est prévue à l’horizon 2021.

La gare actuelle créée ne peut être raccordée à l’aéroport de façon performante (trop éloignée). Toutefois, le secteur actuel pourra être raccordé à la ligne TER via les transports en communs de NCA.

Alpes-Maritimes , Biot ,

Question

Sachant que l'ARAFER a pointé que SNCF Réseau a 44 milliards d'Euros de déficit alors que votre déficit est plafonné à 38 milliards, que l'état s'est refusé à reprendre votre dette, que les régions sont elles mêmes déficitaires (rapport de gestion PACA exercice 2015), comment envisagez vous d'acquérir les financements nécessaires aux études et à la réalisation du projet ?

Je vous rappelle que l'emprunt obligataire vert souscrit en octobre 2016 doit être affecté à votre parc existant Conseil d'état et la chambre des sénateurs ont émis un avis défavorable quant aux futurs investissements projet LN. Doit on comprendre que des entreprises commercialisations liées puissent prendre le relais ?

M.Bernisson

Réponse

Le financement des grands projets est effectivement une question nationale qui relève de décisions gouvernementales et de l’engagement des collectivités locales.

La réalisation du projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur a été proposée par la Commission Mobilités 21 dans le cadre d’un scénario de financement de 30 Milliards d’Euros. C’est ce scénario qui a été retenu par le Gouvernement dans son Plan d’Investissement d’Avenir (PIA) du 9 juillet 2013. Il a ainsi été pris en compte que, si le projet ne se faisait pas, les coûts liés aux enjeux de saturation des réseaux de transports, de santé publique, de transition énergétique, d’efficacité économique et d’emploi, seraient supérieurs pour « nous, nos enfants, nos petits enfants ».

Le Comité de pilotage du 20 septembre a demandé la mise en place d’une mission de financement sur ce projet de Ligne Nouvelle pour établir un cadrage des financements possibles.

A ce jour, le financement de la construction du projet n’est pas arrêté et ne le sera qu’à l’horizon de l’Enquête d’Utilité Publique du projet et seulement pour la Priorité 1, c’est à dire les investissements de désaturation des nœuds ferroviaires marseillais (2,5 milliards d’euros) et azuréen (4,2 milliards d’euros).

D’une manière générale, des solutions de financements existent. Elles devront être adaptées à la situation régionale et aux engagements des différents co-financeurs. A titre d’exemple, pour financer la réalisation du projet Charles-de-Gaulle express, il a été décidé la mise en place d’une taxe de 1€ par billet d’avion.

Par ailleurs, l’Union européenne a mis en place un financement des infrastructures de transport des États membres, dans le cadre du « Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe ». Ce financement doit permettre d’engager la mise en œuvre de projets pour la réalisation du réseau trans-européen de transport en France, le développement des nouvelles technologies et la décarbonation dans le domaine des transports. La Commission européenne a notamment rappelé son attachement à l’une de ses priorités que constitue la suppression des nœuds urbains ferroviaires en choisissant de participer à des projets portés dans ce cadre par le gestionnaire d’infrastructure français tels que les traitements des nœuds ferroviaires de Lyon, de Marseille et de Nice. 

La liste des projets ainsi soutenus au niveau européen est disponible sur le site de l’Union européenne : 

http://ec.europa.eu/transport/themes/infrastructure/ten-t-guidelines/project-funding/doc/cef/2015-cef-selected-proposals.pdf  

Les études de Priorité 1 du projet de Ligne Nouvelle Provence Cote d’Azur relatives à la désaturation des nœuds ferroviaires marseillais et azuréen figurent en page 5 de cette nomenclature « Elimination of the bottlenecks at Marseille and Nice - Studies and procedures in preparation for the Public Interest Enquiry ».

Alpes-Maritimes , Biot ,

Question

Sachant que le barême son est à 65 décibels maximum comment gérer le croisement des trains sur la ligne nouvelle et dans la partie aérienne (type tracé du Fugueiret) sachant que deux sources de son d'intensité A produisent l'effet d'un son d'intensité A au carré ? Quelle sera dés lors votre modalité de gestion de la nuisance sonore ?

K.Pillet

Réponse

Biot est une commune concernée par la création d’une infrastructure neuve. En zone d’ambiance initialement modérée, le seuil réglementaire maximum que doit respecter la contribution sonore de la voie ferrée en façade de bâtiment de type logement est en LAeq :
- 63 dB(A) de jour.
- 58 db(A) de nuit.
L’addition de deux sources de bruit de même niveau induit physiquement un accroissement de niveau sonore de l’ordre de + 3 dB(A). Cette variation est donc bien inférieure à celle que l’on considère communément comme induisant un doublement de la gêne, évaluée à + 10 dB(A).

Par ailleurs, il n’y a pas au croisement des trains d’effet sonore spécifique (pas de phénomène de surémission acoustique sur les habitations riveraines). En effet, s’il se crée une légère surpression suivie d’une dépression très localisées entre les caisses des trains, qui peut être ressentie par les voyageurs (donc à l’intérieur des trains) sur la durée du passage (quelques secondes), depuis le bord de voie extérieur, ce phénomène reste peu perceptible du fait que la lame d’air subissant cette surpression/dépression reste relativement épaisse (1.30 à 1.90 m) et se situe entre les deux rames. Elle est donc masquée par les deux trains qui se croisent.

Alpes-Maritimes , Cannes-la-Bocca ,

Question

J'habite à la croix des gardes à Cannes La Bocca et nous entendons régulièrement les TER Cannes Grasse entre la gare des bosquets et celle de la Frayere passer sans que la nuisance sonore soit insupportable.Je lis que cette ligne va etre doublée pour laisser passer des TGV ;Qu'avez vous prévu pour eviter les nuisances sonores ??

P. Carbonie

Réponse

SNCF Réseau est conscient de l’ensemble des contraintes générées par l’augmentation du trafic ferroviaire sur le territoire, et notamment en matière de nuisances sonores.

Le projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur est conçu dans le cadre réglementaire de la prévention des nuisances sonores, tant en phase définitive d’exploitation qu’en phase provisoire de chantier.

Les textes réglementaires fixent des seuils d’exposition au bruit en façade et imposent de tenir compte des évolutions du trafic générateur de bruit sur les 20 années qui suivent la mise en service.

Lorsque qu’une protection acoustique est nécessaire, les solutions sont recherchées parmi les protections à la source (écran, merlon) et les protections par isolation de façade.

En phase de chantier, des indemnisations sont prévues si les protections n’ont pas permis de réduire significativement les impacts et si les nuisances sonores sur les habitations et les activités économiques sont avérées et constatées.

Pour autant, si la phase actuelle des études prévoit la réalisation de protections phoniques avec les travaux de la Ligne Nouvelle, nous ne sommes pas encore en mesure de déterminer précisément le type de protections qui seront mises en place in fine.

Ces précisions seront apportées lors des phases futures d’approfondissement des études, pour la réalisation du dossier d’enquête d’utilité publique, en relation avec les tracés et les positions de gares issus de la concertation publique actuelle, puis lors de la réalisation même du projet. Pour ce qui concerne les dispositifs de protection qui seront mis en place (dès lors qu’ils sont nécessaires), une démarche de concertation avec les riverains concernés sera mise en place pour en définir les contenus.

Var , Flassans sur Issole ,

Question

Le projet est intéressant, mais alors pourquoi supprimer 6 arrêts de TER en gare de Carnoules à partir du 12 décembre sous prétexte que ces trains feront un arrêt de plus dans les Alpes Maritimes ? Franchement, supprimer des arrêts de TER en 2016, ce n'est pas une bonne idée.

F.Culemann

Réponse

Cette évolution est liée à la saturation du réseau ferroviaire en PACA. L’exploitation actuelle atteint les limites de capacité du réseau. Les deux voies actuelles entre les gares principales de Toulon et de Les Arcs ne permettent pas aux différents trains de circuler sans se rattraper : les TER omnibus et TER semi direct marquent les arrêts contrairement aux trains inter-cités et TGV. Entre deux trains rapides sans arrêt, les TER doivent atteindre leur destination en un temps limité et donc avec un nombre d’arrêts limité. Cela conduit à revoir l’organisation des services ferroviaires.

Bouches-du-Rhône , Venelles ,

Question

A quand l'aménagement de la voie des Alpes sous forme de RER, et l'installation d'une gare à Venelles qu'on nous promet depuis 10 ans?

N.Ariès

Réponse

La possibilité d’une création de gare à Venelles est toujours à l’étude, de même que la recherche d’une amélioration de l’offre ferroviaire le long de la ligne des Alpes, plus en adéquation avec la demande. Si des améliorations paraissent aujourd’hui possibles sur cette ligne, la mise en place de circulations type RER (supérieur à 2 train/h) au-delà de Manosque serait surdimensionnée au regard du bassin de population et du volume d’usagers potentiels le long de cette ligne.

Var , Vins sur Caramy ,

Question

A quand la réouverture de la ligne Carnoules-Gardanne pour ceux qui viennent du centre Var pour travailler sur Marseille Aix.

Ce projet me semble prioritaire car désengorgera l'Est d'Aix en Provence.

S.Delicado

Réponse

L'utilisation de la ligne Carnoules-Gardanne dans le cadre de la réalisation du projet de Ligne Nouvelle a fait partie des scénarios proposés et étudiés lors du débat public de 2005 et lors des études complémentaires. 

Ce scénario n'a pas été retenu, le Gouvernement ayant décidé en juin 2009 de retenir le scénario des « Métropoles du Sud » (par Marseille, Toulon et Nice) qui répond mieux à l'évolution du nombre de passagers transportés dans les années à venir.

La réouverture de la ligne Carnoules-Gardanne a été également été étudiée en tant que telle, et comme maille secondaire d’un réseau régional performant, articulé autour de la Ligne Nouvelle structurante Provence Côte d’Azur. Les estimations de fréquentation, très faible, et des coûts, très élevés du fait du grand nombre de passages à niveau à supprimer (plus de 50), ont conduit le Comité de pilotage de ces études, composé de l’Etat, de la Région, des deux départements, de la Communauté du Pays d’Aix et de SNCF Réseau, à ne pas retenir la poursuite de ce projet. Le comité a toutefois prescrit la préservation et la maintenance de la ligne pour des horizons ultérieurs. 

Vous trouverez l'ensemble de la documentation sur le projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur sur le site www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/documents ».  

Alpes-Maritimes , Peymeinade ,

Question

Avez-vous une solution pratique pour des transports en commun de grasse à Sophia antipolis avec un trajet direct et "rapide" en tout cas plus que 1h15 pour 5km. Q'appelez-vous la gare ouest alpes maritimes: Biot, Sophia, Mougins? Il y aura t-il des navettes, parkings pour circuler jusqu'au lieu souhaité?

M. Brulas

Réponse

Dans le cadre du projet soumis à la concertation publique, les habitants de Grasse pourront rejoindre Sophia, en train, en effectuant une correspondance à Ranguin, avec un temps de parcours (hors correspondance) de 22 minutes.

Par ailleurs, des bus ou TCSP (transports en commun en site propre) pourront être mis en place entre les différents pôles urbains et la gare.

Trois variantes d’implantation de gare Ouest Alpes-Maritimes sont soumises à la concertation et présentées dans le dossier support de la concertation (http://flipbook.sncf-reseau.fr/lnpca-concertation#p=0) : dans le secteur des Bréguières, sur la commune de Mougins (variante OAM2), dans le secteur du Fugueiret, sur la commune de Valbonne (variante OAM1), et au niveau des Bouillides, également sur la commune de Valbonne (variante OAM1bis).

Cette gare Ouest Alpes-Maritimes sera effectivement conçue comme un véritable pôle d’échanges : elle sera connectée à d’autres modes de transports (bus, navettes, vélos électriques …) et disposera de parkings permettant aux voyageurs de rejoindre la gare ou d’en repartir facilement. 

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Infos sur le projet

Suivez l’actualité sur le compte twitter

 

Recevez l'actualité par mail en vous abonnant à la newsletter

Stay informed - subscribe to our newsletter.

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :