Vos questions

Retrouvez sur cette page les questions posées par les internautes et les réponses apportées par le maître d'ouvrage. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l'aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.
Bouches-du-Rhône , Meyrargues ,

Question

Comment se fait-il que le projet n'intègre pas Aix-en-Provence, sachant que cette ligne est une catastrophe, que les aménagements ont 30 ans de retard, qu'elle est toujours à voie unique sur une majeure partie même si des travaux sont actuellement en cours entre Aix et Gardanne, et que le trafic Aix-Marseille est un des plus saturé de France.
Comment peut-on organiser des travaux que vous annoncez sur les 3 métropoles Marseille, Toulon, et Nice, en oubliant que la métropole de Marseille s'appelle, à juste titre AIX-Marseille-Métropole !
Nous assistons là à un oubli majeur et dramatique pour le développement de la Métropole AMP !

Réponse

Monsieur,
Nous vous remercions pour votre question et pour l’intérêt que vous portez au transport ferroviaire et au projet LNPCA.
La concertation publique en cours porte sur les aménagements prévus pour les phases 1 et 2 au sein desquels le projet propose à la concertation principalement des aménagements sur les voies existantes entre Marseille et La Penne sur Huveaune, sur le secteur entre Ollioules – Six-Fours – La Seyne sur Mer, sur le secteur de La Pauline, de Carnoules, en gare de Cannes La Bocca, Antibes, Nice Aéroport et Nice centre. Il propose également la création d’une gare souterraine à Marseille Saint-Charles.
Effectivement, la ligne Marseille – Gardanne – Aix-en-Provence ne fait pas directement partie du projet Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, faisant elle-même l’objet d’un projet spécifique pour permettre une modernisation de cette ligne et une amélioration de ces capacités.
Dans ce cadre, des travaux sont actuellement en cours sur cette ligne afin d’apporter plus de trains, plus de fiabilité et de sécurité, avec une capacité de la ligne actuelle entre Marseille – Gardanne et Aix portée à 4 TER par heure et par sens.
Le projet LNPCA, une fois réalisé permettra, moyennant des travaux supplémentaires sur la ligne Marseille – Gardanne – Aix de porter sa capacité à 6 TER par heure et par sens.
Vous pouvez trouver toutes les informations consacrées à ce projet sur le site dédié : https://www.modernisation-marseille-aix.fr.
Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Entrée Est Tunnel Blancarde Parette"franchissement de la L2 te de la coulée verte qu’elle porte"
Pouvez vous précisez l'aménagement de cet ouvrage ? Est il possible de représenter ce franchissement, par un schéma / une coupe ?
Quels sont les impacts pour la circulation piétonne de ce franchissement ?

Réponse

Madame,


Nous vous remercions pour votre question et l’intérêt que vous portez au projet LNPCA. Le raccordement des 2 voies en tunnel depuis / vers la gare souterraine de Marseille Saint- Charles sur les 3 voies de surface existantes qui relient le plateau de Saint-Charles et la Vallée de l’Huveaune nécessiterait l’élargissement du pont-rail au-dessus de la L2.
La continuité de la promenade piétonne (coulée verte) aménagée sur la L2 serait maintenue à son emplacement actuel.


Vous trouverez les plans détaillés des aménagements proposés à la concertation dans le dossier de concertation du secteur Blancarde – La Penne-su-Huveaune, accessible en téléchargement à l’adresse : https://www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/sites/lnpca.fr/files/telechargements/medias/documents/2019LivretBlancarde.pdf


Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Var , Le Beausset ,

Question

Bonjour,je n arrive pas a savoir ou,de façon précise ,se situe le tracé de la nouvelle ligne entre aubagne et toulon,pourriez vous m en informer s il vous plait?
Merci,bonne journée.

Réponse

Madame,


Nous vous remercions pour votre question et l’intérêt que vous portez au projet LNPCA. Après la pause sur les grands projets d’infrastructures décidée par le gouvernement à l’été 2017 pour préparer la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), le Conseil d’Orientation des Infrastructures (COI) a été mandaté par le gouvernement pour évaluer tous les grands projets et préconiser au gouvernement ceux à retenir, le cas échéant en phasant leur réalisation. Ainsi, le COI a préconisé une réalisation de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur en 4 phases.


La concertation publique en cours porte sur les aménagements prévus pour les phases 1 et 2 au sein desquels le projet propose à la concertation principalement des aménagements sur les voies existantes entre Marseille et La Penne/Huveaune, sur le secteur entre Ollioules – Six-Fours – La Seyne/Mer, sur le secteur de La Pauline, de Carnoules, en gare de Cannes La Bocca, Antibes, Nice Aéroport et Nice centre. Il propose également la création d’une gare souterraine à Marseille Saint-Charles.


La section de ligne nouvelle entre Aubagne et Toulon que vous évoquez fait partie de la phase 4 du projet.


Le COI a proposé au gouvernement de réaliser les phases 3 et 4 de façon consécutive à la désaturation des nœuds ferroviaires (phases 1 et 2 sur lesquelles porte la concertation publique en cours). Le projet de LOM (Loi d’Orientation pour les Mobilités) prévoit la « poursuite des études pour préciser les tracés et emplacements des gares nouvelles de ces phases ».


Le calendrier dans lequel les études sur ces phases 3 et 4 pourront être menées n’est pas encore connu. Il pourrait l’être après adoption de la LOM par le parlement (actuellement en cours).


C’est lors de ces études que seront définis précisément les modalités de réalisation, et notamment les tracés de la ligne nouvelle entre Aubagne et Toulon.
Après qu’une décision ministérielle aura demandé à SNCF Réseau de réaliser ces études et que celles-ci auront été effectuées, leurs résultats seront portés à la connaissance du public dans le cadre d’une nouvelle phase de concertation publique ouverte à tous.


Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Je souhaiterais savoir qui a eu l'idée de la concertation?
Nous savons bien que les décisions et les entreprises sont décidées à l'avance, pourquoi majorer le prix des frais de publications, webmaster, et je ne sais quoi autre, il aurait mieux valu garder ces sommes pour l'ouvrage lui-même.

Réponse

Monsieur,
Nous vous remercions pour votre question.
Comme tout grand projet d’infrastructure et conformément aux articles L121-1 du code de l’environnement, L103-2 à L103-6 et R103-1 à R103-3 du code de l’urbanisme, le projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur fait l’objet de phases de concertation avec le public.


Cette concertation se déroule sous l’égide d’un garant indépendant de SNCF Réseau, M. Philippe Quevremont, nommé par la Commission Nationale du Débat Public et chargé de veiller au bon déroulement de la mise en œuvre des modalités d’information et de participation du public.


Vous pourrez trouver sur le site internet du projet LNPCA le bilan de la concertation de 2016-2017 et évaluer si et comment les retours de la concertation ont bien été pris en considération dans les aménagements des phases 1 et 2 qui sont actuellement soumis à la concertation.

D’ici début 2020, vous pourrez également consulter le bilan de la concertation en cours et évaluer, lors de la prochaine décision ministérielle, si les aménagements des phases 1 et 2 retenus sont cohérents ou non avec les remontées du public permises par la présente concertation.


Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Bouches-du-Rhône , Velaux ,

Question

Bonjour. Nous habitons près de la ligne 928000 reliant Rognac à Aix-en-Provence et actuellement cette ligne sert au transport de la bauxite .
Pouvez vous me dire si cette ligne sera transformée en Ter?

Réponse

Madame,
La ligne ferroviaire reliant Rognac à Aix-en-Provence ne fait pas partie du projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, dont les aménagements des phases 1 et 2 sont actuellement portés à la concertation.
Le projet de réouverture aux voyageurs de la ligne ferroviaire Aix-en-Provence / Rognac que vous évoquez vise à relier Aix-en-Provence au sud-est de l’étang de Berre, en proposant une alternative à la route. Cette ligne est aujourd’hui effectivement utilisée quotidiennement par des trains de fret lourds entre Fos-sur-Mer et Gardanne (principalement des trains de bauxite entre Fos et l’usine Altéo de Gardanne).
Des études d’avant-projet (techniques et socio-économiques) sont actuellement menées par SNCF Réseau. En parallèle, la Métropole Aix-Marseille Provence prépare l’engagement d’une étude d’armature ferroviaire sur l’ensemble du territoire métropolitain, dans l’objectif d’envisager l’ensemble des lignes ferroviaires et leur cohérence avec les autres modes de déplacement.
Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Nice ,

Question

J'ai lu avec la plus grande attention le projet sur la LNPCA et je n'ai rien vu sur le sort du service Accès plus de la gare de Grasse. Il avait été mis en place il y a peu et là, il n'existe plus. Pouvez-vous m'expliquer ce recul incompréhensible et inacceptable?

Pouvez-vous me dire s'il y a enfin 2 places PMR dans les TGV? J'ai des amis qui sont tous les deux en fauteuil et qui doivent prendre 2 TGV différents quand ils voyagent

Merci pour votre réponse

Comment se fera l'accès aux trains pour les PMR à Nice-Saint Augustin puis après 2021? Service accès plus? En toute autonomie? Autre?

Dans le paragraphe sur l'accès pour l'aéroport, il est dit que ce serait à portée de piétons... Quid pour les PMR (pente, revêtement, largeur, longueur)? Et pour nos bagages?

Page 41, vous parlez d'une passerelle franchissant les voies: Est-elle accessible aux PMR et comment?

Il est question d'une passerelle sur le site de Cannes marchandise.Qu'en sera-t-il de son accessibilité? Et pour les services connexes?

Merci pour votre réponse

Réponse

Madame,
Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur.
Ce projet vise à mettre en place les infrastructures nécessaires pour améliorer à terme la fiabilité et la quantité des circulations de trains sur la Côte d’Azur. SNCF Réseau est en charge de la maitrise d’ouvrage de ce projet d’infrastructure.
Les services dont vous parlez en questions 1 et 2 et 4 sont mis en place par l’opérateur en charge de faire rouler les trains, à savoir SNCF Mobilité aujourd’hui. Il en est le promoteur et assure la responsabilité de son exécution. Aussi je transmets votre question au responsable SNCF Mobilité de la Côte d’Azur en lui demandant de vous contacter pour vous adresser des éléments de réponse.

En ce qui concerne es aménagements réalisés dans le cadre du projet Nice Saint-Augustin 2021 puis Nice Aéroport en phase 1 de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur seront conformes à la règlementation PMR.
Ainsi, le bâtiment voyageurs de la gare Nice Saint-Augustin 2021, situé en hauteur par rapport à la gare routière et au tramway, sera notamment accessible par un ascenseur depuis le niveau du tramway et de la gare routière. Par ailleurs, chaque quai sera accessible par un ascenseur et un escalier depuis la passerelle de franchissement des voies qui démarrera depuis la plateforme du bâtiment voyageurs.
La gare de Nice Saint-Augustin ne bénéficiant plus du service Accès Plus proposé par SNCF Mobilité, l'accès aux trains se fera de façon autonome.
Dans le cadre du projet de création d’une nouvelle gare à Nice Aéroport prévu en phase 1 de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, chaque quai sera accessible par un ascenseur et un escalier depuis la passerelle franchissant les voies et directement depuis le niveau du tramway. La passerelle sera accessible depuis le bâtiment voyageurs, au nord des voies, par des ascenseurs et des escaliers depuis le niveau de la dépose minute (au niveau du tramway), et au sud grâce à un ascenseur et un escalier depuis le boulevard René Cassin.
Le service accès plus relevant des offres de services proposées par l’exploitant ferroviaire SNCF Mobilité, je transmets votre question au responsable SNCF Mobilité de la Côte d’Azur en lui demandant de vous contacter pour vous adresser des éléments de réponse.


En ce qui concerne la passerelle Page 41, elle sera accessible depuis le bâtiment voyageurs, au nord des voies, par des ascenseurs et des escaliers depuis le niveau de la dépose minute (au niveau du tramway), et au sud grâce à un ascenseur et un escalier depuis le boulevard René Cassin.

L'autre  passerelle d’accès (Cannes marchandises) aux quais à laquelle vous faites référence (question 6) sera accessible par escalier et ascenseur.
Les services connexes relèvent des offres de services proposés par l’exploitant ferroviaire SNCF Mobilité. A ce jour, pour cette gare, l’offre n’a pas été établie. Aussi je transmets votre question au responsable SNCF Mobilité de la Côte d’Azur en lui demandant de vous contacter pour vous adresser des éléments de réponse.
Espérant avoir répondu à votre demande,
cordialement,
l'équipe projet LNPCA

Var , Toulon ,

Question

Je ne vois aucune mention de la prise en compte du vélo dans ce plan ? Il faut inclure dans ce projet la continuité vélo - train essentiel pour l’amélioration de la qualité de l’air. Les nouveaux trains et aménagements doivent permettre de se déplacer en vélo jusqu’aux gares,de le garer ou de le prendre pour continuer son voyage à destination. Merci.

Réponse

Monsieur,


Merci pour votre question et pour l’intérêt que vous portez au transport ferroviaire.


La concertation publique en cours porte sur les aménagements prévus pour les phases 1 et 2 au sein desquelles le projet propose à la concertation principalement des aménagements sur les voies existantes entre Marseille et La Penne sur Huveaune, sur le secteur entre Ollioules – Six-Fours – La Seyne sur Mer, sur le secteur de La Pauline, en gare de Carnoules, en gare de Cannes La Bocca, Antibes, Nice Aéroport et Nice centre. Il propose également la création d’une gare souterraine à Marseille Saint-Charles.


L’objectif de la concertation en cours qui se termine le 18 octobre 2019 est de permettre de retenir les aménagements sur lesquels poursuivre les études du projet, en prenant en considération les points de vue du public.


La suite du processus d’études va consister à approfondir la définition des variantes d’aménagement retenues notamment du point de vue de leur intégration urbaine et environnementale, en particulier du point de vue de l’intermodalité.


La continuité vélo-train que vous évoquez est effectivement très importante pour accroître le report modal. C’est pourquoi, dans le cadre de la constitution du dossier d’enquête d’utilité publique, un volet intermodalité, comprenant les aménagements en gares pour les modes actifs, et donc le vélo, sera développé avec les collectivités concernées par les aménagements des phases 1 et 2 du projet de Ligne Nouvelle Provence Côté d’Azur.


Ces aménagements feront l’objet de concertations complémentaires afin que leur définition soit pertinente et cohérente, en lien avec les besoins et usages.
Le transport des vélos dans les trains est, quant à lui, du ressort de l’opérateur en charge de faire rouler les trains, à savoir SNCF Mobilité aujourd’hui. Aussi je transmets votre question au responsable SNCF Mobilité de la Côte d’Azur en lui demandant de vous contacter pour vous adresser des éléments de réponse.

Cordialement,

L'équipe projet

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Concernant les espaces de contributions, pensez-vous qu'il est possible d'organiser, sur demande, de nouvelles permanences au cours de cette période de concertation ?

Pouvez-nous nous donner, ou nous indiquer où trouver précisément une cartographie détaillée du trajet en projet, entre La Penne sur Huveaune et Toulon ?

Enfin, est-il envisageable que d'autres réunions / permanences locales voient le jour, que ce soit sur demande ou non ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Réponse

Monsieur,
Nous vous remercions pour votre question et pour l'intérêt que vous portez au projet LNPCA.

Après la pause sur les grands projets d’infrastructures décidée par le gouvernement à l’été 2017 pour préparer la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), le Conseil d’Orientation des Infrastructures (COI) a été mandaté par le gouvernement pour évaluer tous les grands projets et préconiser au gouvernement ceux à retenir, le cas échéant en phasant leur réalisation. Ainsi, le COI a préconisé une réalisation de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur en 4 phases.


La concertation publique en cours porte sur les aménagements prévus pour les phases 1 et 2 au sein desquels le projet propose à la concertation principalement des aménagements sur les voies existantes entre Marseille et La Penne sur Huveaune, sur le secteur entre Ollioules – Six-Fours – La Seyne sur Mer, sur le secteur de La Pauline, en gare de Carnoules, en gare de Cannes La Bocca, Antibes, Nice Aéroport et Nice centre. Il propose également la création d’une gare souterraine à Marseille Saint-Charles.


Les aménagements des phases 1 et 2 du projet LNPCA ne prévoient pas d’aménagements entre La Penne sur Huveaune et Aubagne.


Entre Aubagne et Toulon, un aménagement dans une gare à l’ouest de Toulon est proposé à la concertation (secteur Ollioules – Six-Fours – La Seyne) pour permettre la mise en place d’une navette toulonnaise cadencée au ¼ entre cette gare et Carnoules.


Le COI a proposé au Gouvernement de réaliser les phases 3 et 4 de façon consécutive à la désaturation des nœuds ferroviaires. Le projet de LOM (Loi d’Orientation pour les Mobilités) prévoit la « poursuite des études pour préciser les tracés et emplacements des gares nouvelles de ces phases ».


Le calendrier dans lequel les études sur ces phases 3 et 4 pourront être menées n’est pas encore connu. Il pourrait l’être après adoption de la LOM par le parlement (actuellement en cours).


C’est lors de ces études que seront définies précisément les modalités de réalisation, et notamment les tracés de la ligne nouvelle entre Aubagne et Toulon.
Après qu’une décision ministérielle aura demandé à SNCF Réseau de réaliser ces études et que celles-ci auront été effectuées, leurs résultats seront portés à la connaissance du public dans le cadre d’une nouvelle phase de concertation publique ouverte à tous.


Dans le cadre du dispositif de concertation mis en œuvre actuellement pour les phases 1 et 2 du projet, il n’est pas prévu la tenue de nouvelles permanences.

Une réunion de clôture de la concertation dans le Var est également prévue le mardi 15 octobre à Toulon (Sainte-Musse) et le 17 octobre à Marseille (préfecture de région).


Si toutefois ces modalités de concertation ne vous permettaient pas de disposer des informations dont vous avez besoin ou de contribuer à la démarche comme vous le souhaitez, nous vous invitons à nous recontacter pour convenir d’une rencontre.

Espérant avoir répondu à votre demande,
Cordialement, l'équipe projet LNPCA

Var , Puget-Ville ,

Question

Si j'ai bien compris, il y aura une ligne spécifique Toulon-ouest-Carnoules, les deux gares étant des terminus. Le projet prévoit-il la réouverture de la gare de Puget-Ville? A-t-on une idée des tarifs qui pourraient être pratiqués sur cette ligne ? Iront-ils dans le sens d'un tarif modique comme le réseau de bus Varlib ou ZOU ? Si l'on veut remplacer la voiture par te TER, il faut que la fréquence et les tarifs soient adaptés...

Réponse

Monsieur,


Nous vous remercions pour votre question et pour l’intérêt que vous portez au projet LNPCA et au transport ferroviaire.


Les aménagements de phase 1 prévu pour mettre en place une navette toulonnaise avec une infrastructure permettant une fréquence cadencée au ¼ d’heure à l’heure de pointe sont envisagés en gare de Carnoules et dans une gare de l’ouest toulonnais (secteur Ollioules – Six-Fours – La Seyne), encore non définie à ce jour, située sur la ligne ferroviaire existante.
Le projet ne prévoit pas la création d’une voie nouvelle sur ce secteur mais uniquement des installations en gares afin de permettre les retournements des trains effectuant la navette. Le projet prévoit également un dénivellement de la bifurcation de La Pauline (ligne Marseille – Vintimille et Toulon – Hyères) pour assurer ce service.
La réouverture de la gare de Puget-ville n’est pas prévue dans le cadre du projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur. Toutefois, votre demande sera versée au bilan de la concertation.


SNCF Réseau est en charge des infrastructures ferroviaires. SNCF Mobilité est aujourd’hui l’opérateur en charge de faire rouler les trains et la Région Sud, Autorité Organisatrice des Mobilités, est en charge de l’établissement des tarifs de billets TER. Il est cependant encore trop tôt pour avoir une idée des tarifs qui seront pratiqués à la mise en service de la navette toulonnais.


Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

La phase 3 consiste si j'ai bien compris à relier cannes à Nice Aéroport via Sophia Antipolis par une ligne TGV qui me semble t il va passer au pied de la Croix des gardes via le bosquet et La frayère. habitant sur ce secteur je m'inquiète des nuisances sonores .avec des trains roulants à 200kms/heure. Avez vous prévu des murs anti bruit et d'une manière générale n'existe t il pas des rails moins bruyants et des trains moins bruyants .je vous remercie

Réponse

Monsieur,
Merci pour votre question et votre intérêt pour le projet LNPCA.


Après la pause sur les grands projets d’infrastructures décidée par le gouvernement à l’été 2017 pour préparer la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), le Conseil d’Orientation des Infrastructures (COI) a été mandaté par le gouvernement pour évaluer tous les grands projets et préconiser au gouvernement ceux à retenir, le cas échéant en phasant leur réalisation. Le COI a préconisé à la Ministre des transports (rapport remis le 1er février 2018) une réalisation de la LNPCA en 4 phases. La section de ligne nouvelle entre Nice Aéroport et Cannes La Bocca que vous évoquez fait partie de la phase 3 du projet.


Le COI a proposé au Gouvernement de réaliser les phases 3 et 4 de façon consécutive à la désaturation des nœuds ferroviaires (phases 1 et 2 sur lesquelles porte actuellement la concertation publique). Le projet de LOM prévoit la « poursuite des études pour préciser les tracés et emplacements des gares nouvelles de ces phases ».


Le calendrier dans lequel les études sur ces phases 3 et 4 pourront être menées n’est pas encore connu. Il pourrait l’être après adoption de la LOM par le parlement (actuellement en cours).


C’est lors de ces études que sera défini précisément le tracé de la ligne nouvelle entre Nice et Cannes. Néanmoins, il est d’ores et déjà acté que ce tracé serait en souterrain depuis Cannes vers Sophia-Antipolis, l’urbanisation du secteur ne permettant pas de réaliser une ligne nouvelle en surface. De fait, ceci n’engendrerait a priori aucune nuisance sonore dans le secteur du Bosquet / La Frayère.


Après qu’une décision ministérielle aura demandé à SNCF Réseau de réaliser les études de la phase 3 et que celles-ci auront été effectuées, leurs résultats seront portés à la connaissance du public dans le cadre d’une nouvelle phase de concertation à l’attention des habitants concernés.


Pour en savoir plus sur les mesures acoustiques qui accompagnent de façon générale la réalisation d’aménagements ferroviaires en surface, vous pouvez consulter le dossier de la seconde étape de la concertation concernant le secteur cannois, mis en ligne mi-septembre, et que vous trouverez ici https://flipbook.sncf-reseau.fr/2019LivretCannes#p=0.

Vous pouvez également consulter le support de l’atelier Environnement et Développement Durable partagé avec les participants le 27 septembre 2019, mis en ligne sur le site internet du projet.

Espérant avoir répondu à votre demande,
cordialement,
l'équipe projet LNPCA

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Infos sur le projet

Suivez l’actualité sur le compte twitter

 

Recevez l'actualité par mail en vous abonnant à la newsletter

Stay informed - subscribe to our newsletter.

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :