Vos questions

Retrouvez sur cette page les questions posées par les internautes et les réponses apportées par le maître d'ouvrage. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l'aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.
Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Bonjour.
Je suis directement impacté par le projet de 4 ème voie entre la Blancarde ==> la pomme.
Si le projet est confirmé a quand le démarrage des travaux et des 1érs contact avec les riverains en vu d'expropriation.

Réponse

Monsieur,
La 4ème voie entre Blancarde et La Penne-sur-Huveaune faisant partie des aménagements de phase 2, sa réalisation, si celle-ci était confirmée par décision ministérielle suite à la phase de concertation qui vient de s’achever, démarrerait entre 2027 et 2030.
Les contacts avec les riverains seront d’ici là engagés en continu afin de convenir des meilleures conditions d’acquisition du foncier avec les parties prenantes. Ces discussions pourront s’engager de façon formelle une fois la déclaration d’utilité publique obtenue, soit à l’horizon fin 2023.
Il est à noter que dans le cadre des acquisitions foncières que SNCF Réseau réalise habituellement, une grande majorité est réalisée à l’amiable, témoignant de la qualité des échanges entre SNCF Réseau et les propriétaires fonciers.

Espérant avoir répondu à votre demande,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Je suis propriétaire dans la résidence Alga Marina située au niveau de la bifurcation de Cannes la Bocca/Grasse ; cette résidence est l'une des plus impactées par le projet.. Je suis totalement contre le projet qui prévoit de détruire une grande partie du parc et de la végétation de notre résidence, et de rapprocher et d'augmenter le nombre de voies de train du bâtiment. En augmentant la fréquence des trains il y aura augmentation des nuisances sonores.Il y a une clinique juste à côté de chez nous. Il sera impossible de revendre ou de louer les appartement durant la durée des travaux (plusieurs années). L'appartement va perdre beaucoup de sa valeur pendant et après les travaux : impact sur la vue (5 voies de train au lieu de 2) sur l'environnement (destruction des arbres, amputation du parc ) et sur le bruit (9 trains /h prévus en plus des 2/h vers Grasse sur chaque voie c'est à dire 22 passages de trains/h!!! Ce projet est catastrophique Avez vous pensé à l'impact financier sur les propriétaires riverains ? Le projet de la mairie "Boccacabana "était d'améliorer le front de mer de la bocca Ce projet LNPCA qui prévoit de massacrer l'ensemble des jardins des riverains, d'augmenter les nuisances sonores en augmentant le nombre de voies de trains, et la fréquence des trains va à l'encontre de l'environnement. Pourquoi ne pas enterrer les voies ?

Réponse

Madame,
Nous vous remercions pour votre question et l’intérêt que vous portez au projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur.
Deux variantes d’aménagement de la bifurcation de la ligne Cannes-Grasse ont été présentées à la concertation, qui n’empiètent pas sur le foncier de la résidence Alga Marina mais d’environ 5 mètres sur des terrains appartenant à la Ville de Cannes :
- Dans le premier cas, « variante Cannes-Grasse en terrier », une nouvelle voie serait créée sur la ligne Cannes Grasse, qui passerait en souterrain, devant la résidence Alga Marina. Les 2 trains par heure et par sens montant sur la ligne Cannes-Grasse utiliseraient cette voie. Le nombre total de trains passant à proximité de la résidence serait donc de 16 trains par heure au total (14 sur la ligne Marseille – Vintimille + 2 sur la voie descendante de la ligne Cannes-Grasse)
- Dans le second cas, « variante Marseille-Vintimille en terrier », une nouvelle voie serait créée sur la ligne Marseille Vintimille, qui passerait en souterrain au droit de la résidence Alga Marina et une nouvelle voie serait créée en surface sur la ligne Cannes-Grasse. Le nombre de trains circulant sur les 2 voies de la ligne Cannes-Grasse restant inchangé, 4 trains par heure continueraient à passer devant la résidence, comme actuellement. En revanche, sur la ligne Marseille-Vintimille, tous les trains (hors fret) en direction de Nice passeraient sur la voie enterrée. Le nombre total de trains passant devant la résidence s’élèverait donc à 11 trains par heure (7 sur Marseille-Vintimille en direction de Marseille + 4 sur la ligne Cannes-Grasse), contre 12 aujourd’hui.
Lors de la concertation, il a été demandé au maître d’ouvrage d’étudier un prolongement de l’enfouissement de la voie nouvelle sur la ligne Marseille- Vintimille. SNCF Réseau proposera au Comité de pilotage du projet qui se réunira fin novembre 2019 d’étudier ce prolongement. Les résultats de l’étude seront rendus publics.

Espérant avoir répondu à votre demande,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Bonjour,
J'aurais voulu savoir si quelque chose était prévu pour les nuisances sonores occasionnées la nuit lors des travaux car une grande partie de ces travaux auront lieux la nuit et ceci sur une durée assez longue. Notre sommeil en sera très dégradé.
Cordialement

Réponse

Monsieur,
La durée des travaux pour réaliser l’eventuelle 4ème voie entre La Blancarde et La penne-sur-Huveaune est estimée à 5 ans environ sur la totalité du linéaire. Pour autant, sur chaque section les travaux dureraient moins longtemps. Si cette 4ème voie était confirmée par décision ministérielle suite à la phase de concertation qui vient de s’achever, le phasage précis des travaux serait ajusté pour minimiser leurs conséquences sur les riverains et faire en sorte que la durée effective des travaux dans leur secteur soit réduite. Par ailleurs, lors des études détaillées qui seront conduites dans le cadre de la réalisation du dossier d’enque
̂te dutilité publique, SNCF-Réseau étudiera les mesures acoustiques précises à mettre en œuvre suivant la variante retenue. Ces études pourront conduire à la décision de mettre en place des mesures de protections, à la source et/ou en façade.
Esp
érant avoir répondu à votre demande,
Cordialement,
L
’équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Le Cannet ,

Question

Est ce que la décision a été prise concernant la gare de TGV à Sophia antipolis ou Cannes?
J'ai entendu des réponses différentes à ce sujet.
Je suis inquiète sur ce sujet car travaillant sur Sophia Antipolis, je pense qu'une gare TGV sur Sophia Antipolis serait une catastrophe pour l'environnement (destruction de la forêt), aménerait plus de circulation dans une zone déjà surchargée de voitures. Je suis davantage convaincue par le projet d'une gare TGV à Cannes la bocca et une ligne TER pour rejoindre Sophia antipolis.

Réponse

Madame,
Nous vous remercions pour votre question et pour l’intérêt que vous portez au projet LNPCA.

Suite à la concertation avec le public de fin 2016 – début 2017, la décision ministérielle du 18 avril 2017 a notamment demandé à SNCF Réseau d
étudier limplantation dune gare TER / TGV à Cannes La Bocca et denvisager une solution de création d’une gare à Sophia Antipolis sur le site des Clausonnes.
Les
études menées alors ont confirmé la faisabilité dimplantation dune gare TER / TGV à Cannes La Bocca et dune gare sur le site des Clausonnes.

Apr
ès la pause sur les grands projets dinfrastructures décidée par le gouvernement à l’été 2017 pour préparer la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), le Conseil d’Orientation des Infrastructures (COI) a été mandaté par le gouvernement pour évaluer tous les grands projets et préconiser au gouvernement ceux à retenir, le cas échéant en phasant leur réalisation. Ainsi, le COI a préconisé une réalisation de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur en 4 phases.
La concertation publique qui vient de s’achever a porté sur les aménagements prévus pour les phases 1 et 2, parmi lesquels la création d’une gare TER à Cannes La Bocca sur le site de Cannes Marchandises.
En revanche, la section de ligne nouvelle entre Nice et Cannes, et la gare TGV à Cannes la Bocca et la gare à Sophia-Antipolis, font partie de la phase 3 du projet qui n’a pas fait l’objet de la concertation 2019..
Le COI a proposé au gouvernement de réaliser les phases 3 et 4 de façon consécutive à la désaturation des nœuds ferroviaires (phases 1 et 2). Le projet de LOM (Loi d’Orientation pour les Mobilités) prévoit la « poursuite des études pour préciser les tracés et emplacements des gares nouvelles de ces phases ».
Le calendrier dans lequel les études sur ces phases 3 et 4 pourraient être menées n’est pas encore connu, mais devrait l’être fin 2019 ou début 2020 (après adoption de la loi).
C’est lors de ces études que seraient définies précisément les modalités de réalisation du projet et des gares, et notamment celles de Cannes TGV (venant compléter la gare TER incluse dans les phases 1 & 2) et la gare à Sophia-Antipolis.
Après qu’une décision ministérielle aura demandé à SNCF Réseau de réaliser ces études et que celles-ci auront été effectuées, leurs résultats seront portés à la connaissance du public dans le cadre d’une nouvelle phase de concertation publique ouverte à tous.

Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Habitant en bordure de la voie ferrée à la hauteur de la résidence "LA LICORNE" à Cannes la Bocca
pourriez vous me dire si il y aura des murs anti bruits en bordure de voie ferrée.
Cordialement.

Réponse

Monsieur,
Nous vous remercions pour votre question et l’intérêt que vous portez au projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur.


Les premières études réalisées ont dores et déjà montré que des protections acoustiques seraient probablement nécessaires pour accompagner les aménagements de la bifurcation de la ligne Cannes-Grasse. Ces études, si leur nécessité est confirmée, seront appronfondies lorsque le choix de la variante d’aménagement aura été décidé afin de définir précisément les zones à protéger et les modalités de ces protections.
Dans cette hypothèse, des concertations complémentaires ave
c les riverains concernés seront menées sur la thématique du bruit en 2020.

Espérant avoir répondu à votre demande,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Bouches-du-Rhône , Marseille ,

Question

Bonjour,

Je suis administrateur au CIQ de la Barasse. La modification envisagée de la gare de la Barasse et la reconstruction vers l'est du pont routier sur le boulevard Léon Bancal prendront elles en compte l'accès des transports en commun sur le pole multimodal qui est envisagée sur le parking actuel de la gare de la Barasse. Cet accès était prévu depuis le boulevard Bancal.
Merci

Réponse

Monsieur,
Nous vous remercions pour votre question et l’intérêt que vous portez au projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur.
La réalisation d’une 4ème voie entre La Blancarde et La Penne-sur-Huveaune impliquerait la démolition du quai existant de la gare de La Barrasse, la création d’un nouveau quai au sud avec une reprise des voies et la démolition/reconstruction du pont route du boulevard Léon Bancal. Il est prévu que cet aménagement s’accompagne d’un projet urbain et de transport global permettant notamment de développer les rabattements tous modes vers la gare SNCF et les services de mobilité. Cette réflexion fera l’objet de concertations complémentaires menées en 2020 et associant la Métropole Aix-Marseille-Provence.
Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Cannes La Bocca ,

Question

Concernant la bifurcation CANNES-GRASSE avec dénivellation de la 3eme voie à ciel ouvert proche de la gare La Bocca, au niveau des plusieurs résidences dont Montmajour, Kerkyra, pour quelle (s) raison(s), la voie en tranchée couverte ne peut-elle pas être prolongée encore environ 500 m jusqu'au niveau de la rue Boulevard Leader?

Réponse

Madame,
SNCF Réseau, en tant que maître d’ouvrage du projet Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, doit rechercher le meilleur compromis entre le service apporté, l’évitement des nuisances et le coût. Les sections de voies nouvelles enterrées étant plus chères que les sections de voies nouvelles en surface, SNCF Réseau a proposé l’enfouissement tel qu’il est présenté à la concertation à partir d’une appréciation a priori des incidences du projet sur l’environnement urbain proche et des dispositions possibles de réduction des nuisances (murs anti-bruit, …).
A noter que SNCF RESEAU a écarté, préalablement à la concertation en cours, toute solution de voies dénivelées en aérien, option dite en saut de mouton, bien que moins chère que la solution dite en terrier, car son impact visuel était important, avec des ouvrages et une voie nouvelle 8 mètres au-dessus des voies actuelles.
Néanmoins, suite à l’expression de nombreux participants au cours de la concertation avec le public, SNCF Réseau a étudié un enfouissement de la voie dénivelée en direction du boulevard Leader afin d’en vérifier la faisabilité et d’en apprécier les incidences en termes de réduction des nuisances et de coût. En effet, il convenait de vérifier qu’il était possible de faire ressortir la voie en surface plus à l’est sans impacts forts sur le bâti situé le long de la voie ferrée.
Les résultats de ces études montrent qu’un prolongement de la tranchée couverte jusqu’au boulevard Leader impliquerait :
- Une tranchée ouverte (pour remonter en surface) jusqu’à la rue Stephen Liegeard où la voie serait à niveau,
- Un impact sur les fonds de jardin entre le boulevard Leader et la rue Liegeard,
- Un impact sur le bâti du campus international de Cannes
- Un surcoût de 32,5 M€.
Ainsi, les impacts et nuisances sont donc décalés entre le bld Leader et la rue Stephen Liegeard, dans un secteur où globalement le bâti est plus proche des voies existantes qu’à l’ouest du boulevard Leader.
SNCF réseau va proposer au COPIL d’étudier un prolongement plus limité qui nécessiterait néanmoins de « remonter » avant le boulevard Leader.

Espérant avoir répondu à votre demande,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Var , Toulon ,

Question

Bonjour,
Je souhaite savoir si tous les TGV passeront en gare de Toulon centre ville comme actuellement.
Merci

Réponse

Madame,

 

La concertation publique en cours porte sur les aménagements prévus pour les phases 1 et 2 au sein desquels le projet propose à la concertation principalement des aménagements sur les voies existantes entre Marseille et La Penne sur Huveaune, sur le secteur entre Ollioules – Six-Fours – La Seyne sur Mer, sur le secteur de La Pauline, de Carnoules, en gare de Cannes La Bocca, Antibes, Nice Aéroport et Nice centre. Il propose également la création d’une gare souterraine à Marseille Saint-Charles.


La réalisation des aménagements des phases 1 et 2 du projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur n’aura pas d’incidence sur la desserte TGV en gare de Toulon centre, qui continuera à être assurée comme actuellement.


Au terme de la réalisation des aménagements des phases 1 et 2 du projet LNPCA, la capacité de la ligne permettra d’accueillir jusqu’à 72 TER par jour et par sens en gare de Toulon et de l’ordre de 26 trains grandes lignes par jour et par sens pour une capacité maximale actuelle de respectivement 32 TER et 22 trains grandes lignes.


Espérant avoir répondu à votre question,
Cordialement,
L’équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Biot ,

Question

Je voudrais connaître la décision concernant la boucle Azureene.
Va t il finalement avoir une gare sur Sophia ?
Le tracé choisis qui passe en aérien au dessus de la brague, détruisant plusieurs habitations et dénaturant tout une vallée est t 'elle toujours d'actualité ?
Est ce que la proposition de Leoneti , gare sous le nouveau centre commercial Open sky est étudiée, afin d'enterrer toute la ligne du train est vraiment étudiée ?
Question annexe... comment va t'on rémunérer les gens qui pendant toutes ces prochaines années, vivent angoissées, car elles ont pendant 20_30 ans, travaillé pour leur maison, investis physiquement et financièrement pour leur retraite et leur avenir, et qui vivent dans l'angoisse d'être délocalisés, qui ne font plus de travaux , qui n'ont plus de perspectives.... Qui ne peuvent plus vendre leur bien, qui s'est tellement dévalué ?
Et vont elles être honnêtement indemnisés au prix d'achat de leur bien et de la plus value des années ?

Réponse

Madame,


Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur.


Suite à la concertation de 2016/2017, des études ont été conduites pour confirmer la faisabilité de la réalisation d’une gare sur le secteur des Clausonnes et d’un tracé de la ligne nouvelle en souterrain, notamment pour le franchissement de la Brague en souterrain afin de limiter les incidences pour les habitations proches. La faisabilité de cette solution a été confirmée.


La décision ministérielle de mars 2019 a décidé de la présente concertation sur les aménagements des phases 1 et 2 de la LNPCA. Elle ne porte pas sur les aménagements de la phase 3 qui concernent la réalisation d’une ligne nouvelle entre Cannes et Nice aéroport via Sophia Antipolis. En effet, le Conseil d’Orientation des Infrastructures, dont le rapport à la ministre des transports a été rendu le 1er février 2018 a proposé de les inclure dans le projet comme étapes consécutives à la désaturation des nœuds ferroviaires, soit en phases 3 et 4 du projet LNPCA. La Loi d’Orientation des Mobilités en cours d’adoption prévoit la « poursuite des études pour préciser les tracés et emplacements des gares nouvelles de ces phases ».


Le calendrier dans lequel les études sur ces phases 3 et 4 pourront être menés n’est pas encore connu.


Après qu’une décision ministérielle aura demandé à SNCF Réseau de réaliser ces études et que celles-ci auront été réalisées, leurs résultats seront portés à la connaissance du public dans le cadre d’une nouvelle phase de concertation à laquelle seront notamment conviés les habitants et acteurs des secteurs géographiques que vous mentionnez.


Espérant avoir répondu à votre demande,
cordialement,
l'équipe projet LNPCA

Alpes-Maritimes , Villeneuve-Loubet ,

Question

Est-ce que le tracé de la nouvelle ligne a grande vitesse entre Cannes et Nice prévue en phase 3 et passant par la nouvelle gare de Sophia-Antipolis a été arrêté ? Est-il prévu que ce tracé passe par Biot (zone de la vallée verte) et si oui, la ligne sera-t-elle souterraine ou aérienne ?

cordialement,

Réponse

Monsieur,


Après la pause sur les grands projets d’infrastructures décidée par le gouvernement à l’été 2017 pour préparer la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), le Conseil d’Orientation des Infrastructures (COI) a été mandaté par le gouvernement pour évaluer tous les grands projets et préconiser au gouvernement ceux à retenir, le cas échéant en phasant leur réalisation. Le COI a préconisé à la ministre des transports (rapport remis le 1er février 2018) une réalisation de la LNPCA en 4 phases. La gare aux Clausonnes et la section de ligne nouvelle entre Nice et Cannes que vous évoquez font partie de la phase 3 du projet.


Le COI a proposé au gouvernement de réaliser les phases 3 et 4 de façon consécutive à la désaturation des nœuds ferroviaires(phases 1 et 2 sur lesquelles porte actuellement la concertation publique). Le projet de LOM (Loi d’Orientation pour les Mobilités) prévoit la « poursuite des études pour préciser les tracés et emplacements des gares nouvelles de ces phases ».


Le calendrier dans lequel les études sur ces phases 3 et 4 pourront être menées n’est pas encore connu. Il pourrait l’être après adoption de la LOM par le parlement.
C’est lors de ces études que seront définis précisément les modalités de réalisation, et notamment les tracés de la ligne nouvelle entre Nice et Cannes et l’implantation de la gare aux Clausonnes.


Après qu’une décision ministérielle aura demandé à SNCF Réseau de réaliser ces études et que celles-ci auront été effectuées, leurs résultats seront portés à la connaissance du public dans le cadre d’une nouvelle phase de concertation à laquelle seront notamment conviés les habitants et acteurs des secteurs géographiques que vous mentionnez.

Les études réalisées à l’issue de la concertation de 2016/2017 avaient néanmoins permis de vérifier la faisabilité d’un tracé souterrain de la ligne entre Sophia Antipolis et Saint-Laurent-du-Var.

Espérant avoir répondu à votre demande,
Cordialement,
l'équipe projet LNPCA

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Infos sur le projet

Suivez l’actualité sur le compte twitter

 

Recevez l'actualité par mail en vous abonnant à la newsletter

Stay informed - subscribe to our newsletter.

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :