Les phases de réalisation

Carte des aménagement Phases 1 et 2

Réalisation du projet en 4 phases

 

Le Gouvernement a instauré en 2017 une pause sur les grands projets d'infrastructures de transports. Chaque projet a fait l'objet d'une évaluation par le Comité d'Orientation des Infrastructures (COI), dont les conclusions ont été remises au Gouvernement en février 2018.

Les propositions du COI pour la LNPCA consistent à phaser la réalisation du projet en 4 étapes :

 

Phase 1

Elle vise des objectifs de service centrés sur l’amélioration de la robustesse du réseau et une desserte renforcée du territoire en TER, dans le nœud ferroviaire marseillais, autour de Toulon et à Nice Aéroport. Elle contribue également aux objectifs d'augmentation de capacités des TER de la phase 2, à laquelle elle est liée.

 

Phase 2

Elle a pour objectif de franchir un seuil d’augmentation de capacité et de robustesse majeur pour le nœud ferroviaire marseillais ainsi qu’un doublement de capacité sur le nœud ferroviaire azuréen pour les trains du quotidien (TER). Des dessertes cadencées, fiables et fréquentes seront en place sur les trois métropoles et les temps de parcours pour les 20 000 trains traversant Marseille chaque année (depuis ou vers Toulon et Nice), seront réduits de 15 minutes.

 

Phase 3

Elle permet de franchir un deuxième seuil d’augmentation de capacité sur le long terme pour le nœud ferroviaire azuréen et crée de nouvelles dessertes TER et TGV dans les Alpes-Maritimes : Cannes et Sophia Antipolis.

 

Phase 4

Elle augmente la capacité entre Marseille et Vintimille et diminue les temps de parcours sur l’axe par la création de sections de ligne nouvelle, à où il n'est pas pertinent d'aménager le réseau existant.

Au regard des enjeux de mobilité des 3 métropoles du littoral de la Provence et de la Côte d'Azur (économiques, environnementaux et touristiques), le gouvernement à demandé à SNCF Réseau, dans sa décision ministérielle du 23 juin 2020 :

  • D'engager dans les meilleurs délais la préparation du dossier d'enquête publique sur les opérations de phase 1 et 2 avec l'objectifs d'un lancement de l'enquête publique sur ce périmètre en 2021 ;
  • De mener des études complémentaires sur l'implantation de l'origine-terminus à l'ouest de la navette azuréenne et sur la suppression du passage à niveau de Saint-André ;
  • D'étudier la création d'une halte à Saint-André ;
  • De poursuivre la concertation continue sur les nuisance sonore, l'intermodalité, les pôles d'échanges multimodaux, les modalités générales de réalisation des travaux et les conditions d'insertion des aménagements en zone sensibles.

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :