Les bénéfices du projet

carte générale des bénéfices

Les phases 1 et 2 du projet Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur visent à développer des services de type RER sur les métropoles de Marseille, Toulon et Nices, qui seront reliées plus tard entre elles avec des services régionaux performants.

 

Dans l'ensemble, les aménagements des phases 1 et 2 apporteront :

  • une amélioration de la qualité du service ferroviaire, notamment par un accroissement de la capacité du système à absorber rapidement tous les aléas qui peuvent survenir et perturber le trafic (c’est la « robustesse »). 
  • une amélioration de l’offre de service ferroviaire, en augmentant la fréquence des TER et en systématisant les offres de trains reliant directement les secteurs situés de part et d’autre des métropoles  :
    - Miramas-Vitrolle-Aubagne autour de Marseille
    - Ouest toulonnais-Carnoules autour de Toulon
    - Cannes-Menton autour de Nice

 

Ces deux phases offriront également une première amélioration de des temps de parcours de 15 minutes pour les 20 000 trains traversant chaque année Marseille (en provenance ou en direction de Toulon et Nice).

 

 

Concrètement dans les Bouches-du-Rhône

 

Régularité Capacité/Services (heure de pointe)
  • Séparation des flux en surface à Marseille Saint-Charles : suppression de 4,5 conflits d'itinéraires de trains toutes les heures
  • Garage des TER par axe pour libérer les voies pour les trains voyageurs :
    • Marseille - Miramas
    • Marseille - Aix TGV
    • Marseille - Aix
    • Marseille - Aubagne
  • Itinéraire alternatif en cas d'incident
  • Augmenter le nombre de trains circulant en libérant de la capacité sur les voies de surface à Saint-Charles : capacité permise 23 TER par heure et par sens (16 aujourd'hui)
  • Permet un passage à une logique de RER métropolitain
  • Création de nouveaux services trans-métropole entre Miramas - Vitrolles aéroport - Aubagne - Toulon
  • Gain de 15 minutes pour 20 000 trains par an traversant Marseille depuis ou vers Toulon et Nice

 

Concrètement dans le Var

En planifiant la navette toulonnaise dès la phase 1 du projet, l'Etat traduit la priorité nationale donnée au développement des transports du quotidien, levier pour diminuer la congestion routière et promouvoir le développement durable.

Les objectifs fonctionnels de cette navette ont été définis en collaboration avec les partenaires varois du projet sous l'impulsion de l'autorité organisatrice des transports.

Régularité Capacité/Services (en heure de pointe)
  • Amélioration de la robustesse du système sur tout l'axe Marseille - Vintimille par :
    • La suppression de croisements de voies à la bifurcation de La Pauline vers Hyères
    • La création d'un alternat en gare de la Pauline
  • 4 TER omnibus cadencés (1 tous les 1/4 d'heure) par heure et sens en heure de pointe en navettes traversant Toulon entre La Pauline et la gare de l'ouest toulonnais : 11 km de part et d'autre de Toulon si la gare est à Ollioules. Au-delà des gares origine-terminus, chaque branche bénéficie de 2 TER par heure
  • 2 TER semi-directs par heure et par sens entre Toulon et la gare de Vitrolles aéroport - Marseille Provence
  • 2 à 3 sillons directs par sens entre Marseille et Nice (1,5 aujourd'hui)

 

Concrètement dans les Alpes-Maritimes

 

Régularité Capacité/Services (en heure de pointe)
  • Amélioration de la fiabilité des circulations grâce à la suppression du croisements des voies : bifurcation de Cannes vers Grasse
  • Possibilité de trains simultanément à quai et pouvant se dépasser e gare de Cannes, Antibes et Nice Aéroport
  • Réorganisation de la gare de Nice Ville permettant de fluidifier le passage des trains
  • Amélioration du remisage des trains sur les sites de Nice Saint-Roch et Cannes Marchandises
  • TER :
    • 6 par heure et par sens entre Cannes et Menton en période de pointe (3,5 aujourd'hui)
    • Tous les TER directs de Cannes à Menton
  • TGV : 
    • 2,5 TGV ou TER intervilles possibles par heure et par sens (1,5 aujourd'hui)
    • Arrêt de tous les TGV et TER intervilles de Nice Aéroport

 

Vos questions

Consultez vos avis, questions et contributions adressés durant la concertation

La presse

Découvrez les dossiers et communiqués de presse sur le projet

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique sont financées par :