Le projet des phases 1 et 2 LNPCA figure parmi les projets sélectionnés par l’Union Européenne pour bénéficier d’une subvention

Le 29 juin 2022 la Commission Européenne a sélectionné 135 projets d’infrastructures de transport pour bénéficier de subventions européennes, parmi 399 propositions de projets soumises dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) pour un total de 5,4 Mds€.

Parmi les projets sélectionnés, figure le projet présenté par SNCF Gares & Connexions pour les études des pôles d’échanges multimodaux de Nice Aéroport et Marseille Saint-André. La signature de la convention pour un financement à hauteur de 1.45M€ maximum est prévue en octobre 2022.

Les objectifs de ces deux pôles d’échanges multimodaux sont :

  • Sur Nice :
    • Créer un dispositif multimodal complet permettant d’offrir des connexions aisées entre tous les modes de transport en favorisant les modes actifs, en particulier piétons et vélos, qui seront au cœur de la conception du projet de gare ;
    • Favoriser le report modal vers les transports en commun du fait de la cohérence du pôle d’échanges multimodal ;
    • Créer un pôle favorisant l’interconnexion entre les transports longues distances (nationaux et internationaux) et les transports locaux (régionaux et métropolitains) ;
    • Faire du pôle d’échanges multimodal de Nice Aéroport le point nodal du nouveau quartier urbain du Grand Arénas ;
    • Accueillir les voyageurs dans une gare ouverte sur la ville, porte de la Métropole, offrant des espaces publics de qualité.
  • Sur Marseille Saint-André :
  • Création d’une gare ferroviaire au cœur d’un nouveau pôle d’échanges multimodal ;
  • Offrir à la population les services d’un réseau express métropolitain sur l’ensemble des axes convergeant vers Marseille Saint-Charles facilitant les liaisons longues distances ;
  • Participer à la l’amélioration de la desserte des quartiers Nord de la ville.

Déclaration de la commissaire chargée des transports, Adina Vălean, lors des Journées de l’interconnexion en Europe à Lyon, le 29 juin 2022

«Aujourd’hui, nous allouons 5,4 milliards d’euros à des projets dans toute l’Europe qui permettront d’améliorer les liaisons d’infrastructure manquantes, de rendre les transports plus durables et plus efficaces, d’accroître la sécurité et l’interopérabilité et de créer des emplois. Ces temps difficiles ont accru l’importance du secteur des transports de l’UE et d’un réseau d’infrastructures fluide et bien connecté.»

Pour en savoir plus sur les dossiers sélectionnés par l'Union Européenne le 29 juin 2022, cliquez ici

Logo CE

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique ont été financées par :