Vos avis

Retrouvez sur cette page les avis nominatifs des internautes sur le projet.
Pour faciliter votre recherche, vous pouvez choisir, à l’aide du menu déroulant, le secteur géographique qui vous intéresse.

Var, La garde, 9 Janvier 2017

Avis de A.Bruna

Projet qui ne constitue en rien une solution pour l'aire toulonnaise. Le gain de temps ne concerne pas les varois et. Le coût du projet dépasse l'entendement!

Alpes-Maritimes, Antibes, 9 Janvier 2017

Avis de A.Chevalier

Je ne reviens pas ici sur le constat d'échec en matière de transports dans la Région et le département du 06 avec les contraintes et les problèmes avec la SNCF TER PACA que nous connaissons.
Pour tous, les heures passées quotidiennement dans les bouchons et à attendre des trains supprimés, en retard. des trains dans lesquels on s'entasse lorsqu' ils arrivent....enfin.

il est évident pour tous que notre région est sclérosée par les transports, la pollution et la congestion. des trajets à risques sur la route, avec des accidents quotidiens.
A cela la faute à un habitat littoral de plus en plus dense, de plus en plus vertical, de plus en plus concentré dans les mêmes zones, auxquels s'ajoutent des transports en commun peu pratiques à prendre et sous développés, et des horaires de travail identiques dans la majorité des entreprises.
Et ce n'est pas une ligne supplémentaire qui va arranger quoi que ce soit, au contraire.

Ce n'est pas parce que l'Europe subventionne les études de projet à hauteur de 5.5 million d'euros que c'est un bon projet. En réalité, ce projet qu'on nous présente comme une solution moderne et écologique (train = mode de déplacement doux) est une véritable catastrophe pour l'environnement et ne fera pas gagner une minute aux usagers des TGV.

Dans l'ombre de ce projet, peu évoquent le spectre d'une ECOTAXE régionale pour les poids lourds, qui pourrait être mise en place par la Région pour financer une partie du projet de cette ligne nouvelle....

oui il faut désenclaver Sophia, mais une grande partie des actifs travaillant à Sophia habite à Antibes et prendra probablement le BHNS, les Antibois n'auront aucune utilité de la ligne nouvelle, qui ne passe pas par Antibes !

et comment relier les entreprises ensuite une fois arrivé à la gare : à pied ?
et ce n'est pas au détriment des zones boisées et des parcs naturels et de l'habitat foncier que nous devons construire une autre ligne ferroviaire qui va aggraver les problèmes d'inondation en bétonnant encore plus, sans compter le risque d'impact sur l'écoulement de l'eau.

on nous parle de viaducs au dessus des cours d'eau, alors même que ces derniers ont été en cause lors des dernières inondations meurtrières du 3 octobre 2015 dans les Alpes Maritimes.

en réalité, les tracés prévus sont très peu pratiques et comment relier les nouvelles gares ? en voiture ? la gare prévue pour Nice Aéroport alors qu'il existe déjà Nice St Augustin ne serait pas dans l'aéroport comme c'est le cas pour les aéroports internationaux et se trouverait en zone inondable. (zone inondable du Var pour les crues exceptionnelles). on y prévoit 2200 places de parking en surface, encore de la bétonisation. De qui se moque-t-on ?

tracés souterrains, gares souterraines,....
les gares en surface sur la ligne existante sont en déjà régulièrement inondées, et vous voulez enterrer les nouvelles gares ?
Des tracés non validés avec les élus qui sont mis devant le fait accompli, un impact environnemental, les couts astronomiques ( que ce soit l'Europe la région ou l'Etat qui paie - ca reste de l'argent public).
Prenons les problèmes existant dans le tunnel ferroviaire de Monaco, régulièrement en maintenance, infiltré, circulation réduite pendant les travaux) ce qui générerait des désagréments pour les usagers mais des surcouts astronomiques d'entretien et de maintenance sur cette ligne nouvelle !

pour moi la priorité doit être celle ci :
-que la SNCF forme d'urgence plus de conducteurs et qu'on s'attache à moderniser et fiabiliser la ligne existante, avec des TERS surs, fiables et à l'heure, sur une ligne toujours et constamment modernisée.
Non à la ligne nouvelle.
Anne Chevalier
Conseillère régionale Front National PACA

Alpes-Maritimes, Nice, 9 Janvier 2017

Avis de A.Elton

Bonjour,

juste quelques mots, pour donner un très rapide avis à la fois en tant que citoyen et usager des transports publics même si j'ai la possibilité de me déplacer en voiture, en tant que scientifique chercheur en géographie intéressé par l'environnement et l'urbanisme et donc les transports.

Il est évident que nous avons pris des décennies de retard dans le domaine et que ce projet est insuffisant par rapport aux enjeux et besoins mais absolument nécessaire faute de mieux et qu'il doit donc être accéléré.

Il faut des alternatives au tout voiture, non seulement pour les habitants permanents mais aussi pour les visiteurs, en particulier dans notre région azuréenne, la plus touristique de France après Paris, avec plus de 11 millions de personnes venant de toute la planète dont la moitié internationaux arrivant souvent sans voiture.

Ce projet semble pouvoir permettre ,
- d'augmenter la cadence des TER et de créer un cadencement, pour qu'on ait moins recours à la voiture
- d'accéder plus vite à Marseille et donc partout en France (il faut absolument que les travaux de la Priorité 2 soient accélérés, voire se faire dès la Priorité 1)
- une accessibilité préférentielle à Sophia inexistante aujourd'hui et pour cela il faut une gare à Sophia... et que ça fait longtemps que ça aurait du être le cas.
- la variante OAM1, au Fugueiret, connectée aux transports en commun (la variante Breguieres est hors Sophia, et la variante Bouillides, trop près des habitations et dans un parc) semble être la meilleure alternative.

Il est grand temps qu'on investisse dans les transports publics ferroviaires pour avoir une alternative au véhicule individuel et miser sur un développement plus soutenable. Ce projet va donc dans le bon sens et doit être réalisé au plus vite.

Alpes-Maritimes, Nice, 9 Janvier 2017

Avis de A.GIOFFREDO

Je vis dans les Alpes-Maritimes depuis plus de 15 ans et j’ai pu voir les problèmes de déplacements empirer avec les années. Les embouteillages sont devenus le lot quotidien. Comme beaucoup de mes collègues et amis, je peste tous les jours, bloquée dans la circulation, respirant les pots d’échappement des véhicules devant moi, écoutant aux informations à la radio les ravages de cette pollution sur la santé (maladies cardiovasculaires, neurodégénératives, cancers…je deviens incollable).
Autant vous dire que je suis totalement favorable à la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur. Avec les lignes de tramway et de bus express en complément, notre département va enfin être en mesure de rattraper son retard en matière de transports en commun ! C’est un projet écologique, d’intérêt général et de santé publique.
Je suis aussi pour une gare sur Sophia Antipolis. Son opportunité me paraît une évidence vu les embouteillages matin et soir aux entrées et sorties. Son emplacement doit être choisi pour bien desservir tous les secteurs de Sophia à partir de cette gare. La solution « Fugueiret » me paraît à ce titre intéressante car connectée au bus tram actuellement en cours de réalisation.

Alpes-Maritimes, Colomars, 9 Janvier 2017

Avis de A.MAS

travaillant sur la zone de Sophia, je trouve ce projet :
- inadapté aux besoins en termes de transports d'une bonne partie des usagers, sans compter l'augmentation des difficultés de circulation à proximité de la nouvelle gare
- très coûteux pour la collectivité
- dangereux pour la sauvegarde de notre environnement, déjà tellement impacté sur le département (parc naturel de la Valmasque, de la Brague, village de Biot...) ainsi que les risques liés aux inondations (on sait que cette zone est particulièrement exposée)

Alpes-Maritimes, Biot, 9 Janvier 2017

Avis de A.Morice

Toute une région à feu et à sang dévastée ou quand le bon plaisir des uns fait le malheur des autres

C’est avec effarement qu’on observe le processus de « concertation » mené par SNCF Réseau pour faire adopter, avec débats mais surtout sans vote, son projet de Ligne Nouvelle PCA.

Une version régionale du 49-3 ?

Il suffit de comparer tous les verbatim des réunions publiques de Mougins, Valbonne, Biot … aux 258 pages du Dossier de synthèse des études de phase 1 dans lequel on ne trouve exposé, cartographié et argumenté que LE projet de Ligne Nouvelle retenu par SNCF Réseau.

Dans les présentations par SNCF Réseau au public, les autres tracés et autres localisations de l’unique gare de cette ligne pseudo TER n’étaient destinés qu’à donner aux participants l’illusion d’un débat et d’une concertation !

Une sorte de leurres, de fausses pistes de discussion, pratique étrange d’un service public qu’aggravent les rétention d’informations, les manques de clarté plus ou moins involontaires ou le « jargonnage » (nous aussi pouvons inventer des mots) ou les acronymes qui font perdre un temps important de traduction en langue française aux profanes.

Dans ce dossier deux choses sont parfaitement claires :

1) Il s’agit bel et bien d’une ligne TGV, même si elle n’est pas strictement conforme aux critères SNCF de grande vitesse (cela n’empêche pas aujourd’hui l’appellation TGV pour la ligne actuelle ! ).

Elle n’est saupoudrée de quelques TER que pour l’habiller d’un intérêt local aussi restreint soit-il, pour espérer un financement à ce titre puisque les nouvelles règles rendent, aujourd’hui, impossible celui d’une ligne nouvelle LVG.

Le fret incompatible avec ce type de ligne en est totalement exclu, il n’a été envisagé à aucun moment du projet.

2) Un unique tracé a été réellement étudié par SNCF Réseau avec pour seule gare possible celle des BRÉGUIÈRES.

Ce sont ce tracé, la fonctionnalité de « boucle TER » et l’implantation d’une gare aux BRÉGUIÈRES qui ont reçu l’approbation du fameux comité de pilotage (État, SNCF, Région Paca et Conseils départementaux) présidé par le Préfet de région puis l’aval du gouvernement pour la poursuite des études de SNCF Réseau !

Aval gouvernemental donné sur ce projet méticuleusement détaillé dans le courrier du 7 mai 2014 adressé à M. CADOT, Préfet de Région par M. Fréderic CUVILLIER, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

Et sur aucun autre tracé !

Les coordonnées des 33 sondages par carottage sur 8 communes autorisés le 29 juillet 2015 par le Préfet des Alpes Maritimes (Recueil special 89.2015 - édition du 12/08/2015) suivent le tracé arrêté depuis 2014 pour cette nouvelle ligne.

Une nouvelle ligne TGV, et un tout petit peu TER, au bénéfice quasi exclusif de la ville de Nice justifierait-elle une telle folie destructrice des paysages et cadres de vie de centaines de milliers d’habitants des autres communes ?

Peut-on faire confiance à SNCF Réseau pour tenir réellement compte des enjeux majeurs écologiques, hydrologiques et humains dans une région soumise à de fréquents aléas naturels et récemment tristement gravissimes.

Est-il pensable de risquer dans une région hautement touristique de faire fuir pendant au moins 8 ans une clientèle déjà moins nombreuse que par le passé ?

8 ans est en effet la durée toute théorique de ce chantier pharaonique dont personne ou presque n’a la moindre idée de ses conséquences en dehors du seul tracé de la ligne.

Ce sont des engins énormes bruyants et polluants, des matériaux en quantité incroyable qui devront être stockés sur des hectares et des hectares, des déblais de terre et rochers, plus quelques mauvaises surprises, qui devront être stockés et évacués par une noria de camions tous plus gros les uns que les autres qui circuleront sur ces départementales que nous connaissons bien pour leur étroitesse et leur sinuosité.

Un véritable danger sur toutes les routes et des embouteillages monstrueux en prévision car inévitablement il faudra limiter le trafic habituel pour leur laisser sur certaines routes la priorité de circulation.

Pour plus d’informations sur ce que représente réellement ce type de chantier et l’imaginer près de chez soi on peut rechercher « tunnelier » ou « chantier TGV » sur des sites comme Youtube.com : ici le tunnel de Saverne https://www.youtube.com/watch?v=SlfVCtB1Qco

On reste stupéfait que des problèmes tels que l’enlèvement de déblais n’aient même pas été chiffrés et que leur destination après extraction soit encore indéterminée !

Un projet qui, sauf erreurs et généralement il y en a, coûte plus de 8 milliards d’euros (avec le traitement du nœud marseillais) dont le financement est moins qu’assuré puisque M. VIDALIES a décidé en septembre 2016 l’arrêt de ce type de projet !

Voté indépendamment, le budget d’études est d’ores et déjà acquis à SNCF qui le consomme même si cela devait être en pure perte !

Combien 8 milliards d’euros représentent-ils de bus à haut niveau de service plus capables de se rapprocher des lieux de vie et de bouger eux aussi quand d’autres besoins apparaîtront ?

Var, Puget sur argens, 9 Janvier 2017

Avis de A.ORTIS

Après avoir pris connaissance des différentes informations concernant ce projet, nous nous y opposons formellement. Nos communes, départements, régions, n'ont plus les moyens financiers d'y participer. Il ne s'agit là, encore, que de ne servir que les intérêts de quelques uns seulement. Cette nouvelle ligne de transport ne fera qu'enlaidir notre paysage sans apporter "un plus" en terme de transport. Nous ne voulons pas que notre Domaine soit impacté ! Nos maisons qui subissent depuis plusieurs années des taxes en permanente augmentation y perdront 50% de leur valeur sans compensation aucune. Que nos politiques s'occupent des vrais problèmes qui concernent la population (santé, sécurité, gestion de la pauvreté, habitat, réseau routier, d'eau, d'électricité et.....) plutôt que d'utiliser nos impôts à ce type de projet !!!!

Var, La Crau , 9 Janvier 2017

Avis de A.Pelagalli

Je ne souhaite pas voir ce projet aboutir pour cause que cela dénaturerai le paysage et de plus les agriculteurs seraient privé de leurs terres et ne pourrai pas donc les exploiter à bon escient.

Région, Metz, 9 Janvier 2017

Avis de A.POINSIGNON

Je vis en Lorraine mais viens régulièrement sur la Côte d’Azur pour rendre visite à ma fille. En train c’est très long. En particulier les derniers kilomètres entre Marseille et Nice paraissent interminables. Et en avion c’est vraiment très cher du fait du monopole d’Air France…
J’ai appris que le projet de ligne ferroviaire permet, en deuxième phase, de réduire le temps de parcours entre Nice et Marseille. C’est vraiment une bonne chose et je suis favorable à ce projet. Je pense qu’il faudrait réaliser cette deuxième phase en même temps que la première ou à défaut juste après. Je peux vous dire qu’il y a une forte attente au vu de mes discussions avec d’autres voyageurs effectuant le même parcours !

Alpes-Maritimes, Antibes, 9 Janvier 2017

Avis de A.Rozenbaum

Oui au développement du train et des transports en commun. Il faut lutter contre la congestion du trafic et les nuisances dues à plusieurs décennies de politique du tout-automobile.
Pour cela, il faut que la nouvelle ligne permette d'augmenter les cadences de la desserte ferroviaire locale (TER) et de favoriser les transports en commun (TER, bus) et modes doux (vélo, VAE, marche à pied).
Pour Sophia Antipolis, la question principale n'est donc pas l'emplacement exact de la gare. Étant donnée la configuration dispersée de la zone, il n'y a pas d'emplacement idéal. Ce qu'il faut éviter, c'est que la future gare soit entourée d'immenses parkings qui défigureraient le site et provoqueraient encore plus de trafic automobile. S'il y a une nouvelle gare à Sophia Antipolis, il faut que sa construction ne détruise pas l'environnement (parc des Bouillides...), et il faut qu'elle serve avant tout à la desserte locale (TER) et qu'elle soit accompagnée d'une offre de transports en commun (navettes) et de la création d'un réseau cyclable.
Ce qu'il faut absolument éviter, c'est de faire une gare TGV entourée de parkings, et qui servirait d'aspirateur à voitures et ferait encore augmenter le trafic routier.